Suivre

J'ai écouté Death, Love and Despair, l'électro-rock indé en anglais et en français de Raoul Sinier. Une plongée dans l'univers personnel d'un artiste habité qui s'autoproduit et réalise lui même ses clips.

Il explique sur Bandcamp les raisons qui le poussent à mettre ses album en téléchargement libre. Ça donne encore plus envie de le soutenir.

Vidéo : youtu.be/MNsNktCBq1I

DL : raoulsinier.bandcamp.com/album

· · Web · 1 · 1 · 2
Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !