Ma dernière séance de jeudi dernier m'a énormément frustrée en tant que MJ. J'avais beaucoup préparée la séance, pour faciliter l'immersion des joueurs pour ce qui était une phase de transition (voyage USA-Inde). Et je voulais jouer une scène de rêve/vision sur au moins 1 joueur. Cette scène, je devais la faire à plusieurs reprises et les fois précédentes j'avais oublié. Là on approche de la fin, il FAUT que je le fasse sans quoi je perds un pan intéresant du scénar

Et ben J'AI DE NOUVEAU OUBLIE. J'ai de base une mémoire pas terrible, mais là je l'avais en tête avant qu'on commence et pendant j'ai oublié. C'est pas la 1ere fois que j'oublie de dévoiler un truc important à mes joueurs pendant une partie et ça me frustre beaucoup. J'essaie d'organiser mes notes (et je l'avais noté en +) mais je ne sais pas comment faire pour palier à ce défaut. Ca m'énerve.

J'ai trouvé une parade (grâce à @Elanndelh ). Toutes ces visions que je voulais faire au fil de la campagne et qui ont été oubliée, je vais les rédiger et les transmettre au fur et à mesure à un joueur comme si des souvenirs refoulés remontent à la surface, un après l'autre

Voici le 1er

Souvenir n°3 J'hésite à mettre le contenu de la conversation en entier ou à le mettre dans un autre souvenir...

Petit compte-rendu de la dernière séance de ma campagne . J'ai tellement ruminé ce que j'avais oublié la dernière fois que ça n'est pas sorti de ma tête une seule seconde. Mes joueurs venait d'arriver à Bombay et devaient se rendre à Darjeeling puis se rendre à Lhassa. Préparation du voyage, guide, diverses péripéties. A des moments random (en général après dodo), j'ai fait faire des jets de POU à 1 joueur (celui des souvenirs) pour voir si qqch revenait à la surface.

Ca c'est plutôt bien goupillé, je lui ai transmis les 3 souvenirs au fil du voyage. A Lhassa ils ont rencontré le PNJ qui leur a dévoilé l'objectif final : empêché à la fois le rejeton d'Azathoth de détruire la terre (c'est une graine/météorite) et le fantôme blanc de la contrer en figeant la terre dans le temps. La séance c'est terminée au moment où le joueur des souvenirs a interrompu la conversation en disant qu'il a des infos...

Mon but via ces souvenirs, c'est de donner une autre version des éléments et placer mes joueurs dans un dilemne : le fantôme dit une chose et propose une solution et se pose en allié qui est piégé par des ennemis pro-Azathoth, le stopage du tps est du au fait qu'une partie de lui est emprisonné dans le monde des rêves. Le PNJ dit que la pierre récupéré sert à contrer le fantôme et le rejeton (au prix de la destruction des environs immédiats). Qui croiront-ils ? Qui a raison ?

C'est le 2e dilemne que je leur pose. Le 1er était la réception de 2 télégrammes : un du PNJ qui leur demandait de venir à Darjeeling, l'autre de la soeur d'un des joueurs qui appelait à l'aide depuis l'île d'Andaman. Ils ont opté pour Darjeeling PUIS la frangine mais Darjeeling les a emmené jusqu'au Tibet...Ca les culpabilise beaucoup c'est très bien !

Pour le souvenir n°4, je vais le jouer en live pour que le joueur me pose ses questions directement. A noter que le joueur n'a pas relevé les différents indice sur n°3 sous-entendant que le voyage en bateau s'est déroulé dans le monde des rêves et non dans le monde de l'éveil... Je vais accentuer ceci dans le 4. Le fantôme blanc sera-t-il vu comme un ami ou un ennemi aux intentions louables ? La suite jeudi !

@jaimesbonde007 Tu entends quoi par “mettre le contenu de la conversation en entier” ? Le fait de détailler complètement la conversation en dialogue direct ?

@Elanndelh
Ben soit je m'arrête là, soit je continue le souvenir, en mettant tout le reste de cet échange entre le fantôme et le joueur

@jaimesbonde007 Je pense que ce serait intéressant de donner le reste des infos dans un autre souvenir, autrement ou de laisser les joueuse·rs deviner à partir d'indices.

Ça risque d'être trop d'info dans un seul souvenir sinon, de mon point de vue.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractères), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.