Jeanne à vélo utilise framapiaf.org. Vous pouvez læ suivre et interagir si vous possédez un compte quelque part dans le "fediverse". Si ce n’est pas le cas, vous pouvez en créer un ici.
Jeanne à vélo @jeanneavelo
Suivre

"Un cycliste brûle les feux. Pourquoi ? Un élément de réponse, c’est que la France est le champion des carrefours à feux. [...] Evidemment les cyclistes n’en peuvent plus. Ils sont confrontés en moyenne à un carrefour à feu tous les 150 mètres ; et tous les 300 mètres, il est rouge ! Vous avez à peine le temps de démarrer, et le démarrage se fait à la force des mollets…"

F. Héran, toujours lumineux dans une interview pour Les Inrocks :
lesinrocks.com/2018/07/10/actu

· Web · 6 · 2

@jeanneavelo autre problème : certains feux restent rouges, car ils ne te détectent pas :S

@Drulac En effet ! Plusieurs cas connus à (n'est-ce pas @rapieta ?)...

@jeanneavelo @Drulac

Les feux (certains) ne peuvent pas nous détecter, donc le cycle est interrompu.
Au mieux, mettre une boucle (mais je crois que c'est pas top côté gestion des flux), au pire, installation d'un appel piéton (solution lente, mais efficace).
Dans les pays civilisés, le cycliste est détecté en amont du feux (dans une zone commerciale par exemple) et la gestion du flux est adaptée.

becancaneries.wordpress.com/ca

@jeanneavelo @Drulac

et ne pas oublier qu'un re-démarrage, c'est 80m en plus dans les mollets

@jeanneavelo Sans compter les carrefours où il est plus dangereux de passer au vert qu'au rouge ! Quoique petit à petit, les panneaux tourne-à-droite fleurissent.

@jeanneavelo
Bonjour Jeanne,
J'ajouterai que le cycliste a une bien meilleure visibilité de la route que peut l'avoir un automobiliste. D'une certaine manière, il est pratiquement dans la position d'un piéton.
J'ajoute que griller un feu a plus de conséquences potentielles pour le cycliste que pour la voiture qui pourrait le heurter. Il fait attention à cette dimension : le cycliste est très fragile.