Suivre

"Un cycliste brûle les feux. Pourquoi ? Un élément de réponse, c’est que la France est le champion des carrefours à feux. [...] Evidemment les cyclistes n’en peuvent plus. Ils sont confrontés en moyenne à un carrefour à feu tous les 150 mètres ; et tous les 300 mètres, il est rouge ! Vous avez à peine le temps de démarrer, et le démarrage se fait à la force des mollets…"

F. Héran, toujours lumineux dans une interview pour Les Inrocks :
lesinrocks.com/2018/07/10/actu

@jeanneavelo autre problème : certains feux restent rouges, car ils ne te détectent pas :S

@Drulac En effet ! Plusieurs cas connus à (n'est-ce pas @rapieta@mastodon.social ?)...

@jeanneavelo Sans compter les carrefours où il est plus dangereux de passer au vert qu'au rouge ! Quoique petit à petit, les panneaux tourne-à-droite fleurissent.

@jeanneavelo
Bonjour Jeanne,
J'ajouterai que le cycliste a une bien meilleure visibilité de la route que peut l'avoir un automobiliste. D'une certaine manière, il est pratiquement dans la position d'un piéton.
J'ajoute que griller un feu a plus de conséquences potentielles pour le cycliste que pour la voiture qui pourrait le heurter. Il fait attention à cette dimension : le cycliste est très fragile.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractères), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.