Monsieur B. a partagé

Je vais voir ma tante deux fois par semaine. Je me mets en face d'elle, je la regarde droit dans les yeux et j'écoute son récit.

Monsieur B. a partagé

Pour ceux qui ne l'auraient pas vue, je me lance dans une petite série "Qu'est-ce qu'il y a dans ton café ? " qui vous propose de jouer au test de Rorschach (les tâches qui font penser à des trucs) mais avec le fond de mes tasses de café.
J'en suis à mon 15ème cliché mais je n'en ai posté que deux sur le blog pour l'instant.
Mais il y a aussi d'autres photos qui sont pas mal aussi ^^

monsieurzik.vivaldi.net/2021/1

Je serais vous, j'en profiterais : ce n'est pas souvent que vous verrez des chats dans mes pouëts.

Afficher le fil de discussion

A. (7 ans ½) constitue ces temps-ci un bestiaire particulièrement mignon. Elle est déçue de son chat, qui ressemble beaucoup plus à Marie, des Aristochats, qu'au matou de sorcière qu'elle comptait réaliser tout d'abord.

Moi, je connais un développeur de site web qui s'est un peu trop vite satisfait de son travail.

Le nez congestionné, la voix qui part en sucette et la gorge qui, doucement, se met à picoter sévère.
Un rhume d'homme qui pourrait bien être une angine d'homme sous peu, alors que les vacances ne débutent que mercredi.
Je suis en train de perdre toute conscience professionnelle.

— Monsieur Claret, je crois que votre méticulosité n'a pas suffi.
Face à la flic, l'homme au costume clair se dandina sur son siège. Six mises en examen, six non-lieu. Elle ne l'aurait pas cette fois non plus.
— Vous avez des talents inouïs pour nettoyer le sang, poursuivit-elle. Le Bluestar n'a rien donné sur les murs. Vous n'avez rien oublié. Sauf…
Il blêmit.
— Vos lunettes, Monsieur Claret, avaient dans la pliure de la branche gauche une micro-éclaboussure du sang de votre épouse.

Monsieur B. a partagé

La Ford Falcon filait sur le périphérique. Les sbires qui la conduisaient n'avaient pas prononcé un mot depuis qu'ils l'avaient poussée dans la voiture. Elle n'avait pas vraiment essayé de se débattre, sous la surprise. L'enlever, elle ? Pourquoi ? Elle sortait voir son amoureux quand ils avaient surgi. Elle essaya de réfléchir mais tout la ramenait à la voix de celui qu'elle aimait.
Que ferait Jean-Pierre ? Attendrait-il longtemps sous les arcades avant de prévenir les secours ?

Je suis en passe de battre mon record de la plus longue série de nuits catastrophiques. Tout va bien jusque vers 3:00, à partir de quoi je me réveille toutes les dix à quarante minutes.
Grnx.

Monsieur B. a partagé

Question aux handis 

Connaissez-vous une plateforme qui permette de renseigner si un ou une praticienne est accessible ?

Je viens encore de me taper un tout petit ascencevr dans lequel je tenait à peine avec le fauteuil plié.

Il y a bien sûr @openstreetmap mais il faut d’abord y renseigner les personnes en questions. Ça devient compliqué

On ne peut rien mettre sur Doctolib

Reboost partout et suggestions bienvenuie

Piet regarda par sa meurtrière du fortin. Les bruits de roues témoignaient du repositionnement de l'ennemi. Il ne faudrait plus bien longtemps avant que les canons autoportés ne se mettent en action. Il regarda sa montre : voilà six heures que les renforts auraient dû arriver pour assurer leur retraite, d'après le dernier message de l'État-major. Mais on leur avait menti juste pour qu'ils tiennent un peu plus.
Fuir n'avait jamais été une option, et il n'y aurait donc pas de renforts.

Mes aïeux ! La sieste dont je sors a avantageusement rattrapé mes dernières nuits.

Hier soir, Madame et moi étions à un petit concert que le groupe d'un copain donnait pour amasser des sous au profit de l'association des parents d'élèves de son école. Lui est un collègue qui fait ça en amateur, mais ses comparses vivent de leur musique, et les reprises rock auxquelles nous avons eu droit hier étaient de très belle facture.
Si vous êtes blues un peu électrifié, please welcome Devil Jo and the Backdoor Men : deezer.page.link/URFPj3RLarTpK

Stéphanie se servit un café brûlant dans sa tasse fétiche, qu'elle posa sur le bureau. Elle actionna un commutateur et toute la pièce, de l'autre côté du hublot, se baigna d'une lumière crue. Elle poussa la lourde double porte et alluma son enceinte Bluetooth, qu'elle accrocha à une esse. Elle enfila ses gants tandis que la voix d'Åkerfeldt naissait des limbes. Se retournant, elle souleva le drap vert olive et entama sa nécropsie par trois coups de scalpels admirablement maîtrisés.

Déplier
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !