Suivre

Mon moral a pris un sérieux coup, ce midi, en découvrant sous un tout nouveau visage certains collègues. Encore K. ou A., douteux dans l'exercice de leur mission, laissaient peu place au doute chez moi, autant je suis tombé des nues face à la libération d'une parole frontiste (« rassembliste » ?) chez plusieurs de mes coreligionnaires de l'Éducation, pourtant estimables et efficaces auprès de nos élèves.

Putain de bordel de merde de saloperie de chiasse du cul. On ne s'est même pas énervé. Je suis juste totalement sidéré face à l'imperméabilité d'un discours qui vient de beaucoup plus loin que je ne pensais.
Des pédagogues, agents de l'État, qui non seulement ne croient plus à leur mission de service public, mais en arrivent à *dire* qu'un tri de la population ne ferait pas forcément de mal.
C'est la première fois qu'on se fait si mal dans une salle des profs, juste comme ça, entre nous.

@jesuismonsieurb un tri ? sur quelle base ? c'est surtout ça qui précise l'idée du soit-disant tri

@diarra Nous sommes dans un collège où la mixité *marche*. Bien des élèves que nous accueillons sont victimes d'une paupérisation galopante sur le quartier, mais nous avons encore des PCS très mélangées. Mais le quartier, qui se repeuple très lentement, a beaucoup de logements vides qui accueillent des migrants, pour la plupart allophones et *très* pauvres. Et ça, chez certains, ça ne passe pas : « Nous ne sommes pas formés et ce n'est pas le rôle de la République.
— De ? »

@diarra La réponse a suffisamment fait chier pour que je m'épargne de la retranscrire ici.

@jesuismonsieurb tu es au coeur d'une réalité super intéressante en tout cas !!

@jesuismonsieurb @diarra Il me semble bien que si, c'est le rôle de la République et qu'elle l'affiche clairement (ou l'affichait d'ailleurs...) sur les portails des écoles : "Liberté, égalité, fraternité" ainsi que sur sa monnaie. Il y eu une période où la devise ne figurait plus sur les pièces, c'était du temps de Vichy et les pièces ne portaient que la mention "État français".
Pour ce qui est de la formation, par contre...

@jesuismonsieurb @diarra c'est vraiment désolant, et même au-delà :-(
(Des gens malsains ont déjà tenté de faire "du tri dans la population" dans les années 30-40 et ça s'est mal passé...)
Les enseignants font partie de celles et ceux qui voient la mixité (ou son absence) sociale et ses impacts. Il me parait évident au vu de l'Histoire du monde que la mixité et l'immigration sont bénéfiques et essentielles pour un tas de raisons, société, sciences, connaissances, savoirs-faire...

@jesuismonsieurb @diarra Parent, d'abord vivant dans un quartier populaire, puis ensuite dans une résidence disons… aisée, aux Ulis, j'aurais pu comme beaucoup demander dérogation (surtout pour le collège).
Il n'en fut rien, moi même ayant eu la chance d'être dans un environnement multi-social et multi-culturel lors de mon passage dans le système éducatif.
Quand va-t-on comprendre que la mixité est une chance et pas un problème ?…
Je trouve que mes deux enfants ont un esprit ouvert.

#soutine

@jesuismonsieurb
> « Nous ne sommes pas formés et ce n'est pas le rôle de la République.
— De ? »

Pas formé ? -> problème de moyen.

Quant-à la « République » et bien au contraire, si ce n'est pas son rôle que de considérer comme l'indique notre constitution et la déclaration des droits de l'Homme et du citoyen, ainsi que notre devise, les citoyens de manière égale et sans distinction ou discrimination, je ne vois pas bien quel serait alors son rôle… 😪

@diarra

Il est 14:02. J'en pleurerais. Je vous jure que j'en pleurerais. Si je pensais qu'il me faudrait un jour me préparer à lutter pied à pied contre mes propres collègues…

@jesuismonsieurb Courage ! c'est toi qui as raison. Toutes proportions gardées, l'histoire des frais d'inscription des étudiants étrangers hors Europe est en train de faire le même genre de dégâts entre collègues à l'université. On découvre des collègues tout à fait prêts à sélectionner sur la provenance, avec un discours qui sent la préférence nationale ou au moins le tri des "bons" étrangers, et ça me laisse scotchée.

En même temps que je vous écris, un salon privé vient d'être créé sur le Mattermost du bahut. C'est un salon qui souhaite regrouper ceux d'entre nous, majoritaires encore, qui portent les valeurs de la République, mais j'y vois un coup de canif supplémentaire dans le corps professoral.

@jesuismonsieurb Ça aurait pu être pire, ça aurait pu être du WhatsApp ou du Slack.

@jesuismonsieurb câlins. Ta position est ce que tu transmets sont d'autant plus précieux.

@jesuismonsieurb soutien! Ce sentiment de trahison et de couteau dans le dos c’est le pire.

@jesuismonsieurb Outch. Mais oui, j'en connais, et je dis à mes enfants de la fermer face à eux.

@jesuismonsieurb
Pour être issu d'une catégorie socioprofessionnelle où être de droite (voir plus) est la norme, oui, même conseil que @Sue ...

@jesuismonsieurb oh putain. Je suis tellement, tellement désolée. *hugs*

@jesuismonsieurb Hmmm je suis désolée pour toi. Ça a dû être vraiment dur : ( Tout mon soutien 🤗💚
Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractères), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.