Suivre

Le deuxième café du matin se boit sous le bruit des taille-haies et des tronçonneuses. Et je découvre que sous des rafales de vent comme celles que nous connaissons, faire tomber tout un arbre est bien moins dangereux que de le rabattre. Pas de doute, là aussi, c'est un (sacré) métier.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !