Suivre

Je suis en salle informatique avec mes 6e de {collège2}. L'avantage, c'est que je suis pleinement à ma place pour leur *apprendre*, pour la première fois de leur existence, comment marche un navigateur ou même un clavier. Depuis le début de l'heure :
1) je leur appris comment on faisait un e accent circonflexe (ils restaient appuyés longtemps sur le e dans l'espoir qu'un menu contextuel apparaisse) ;
2) je leur ai appris qu'on pouvait avancer ou reculer dans son historique de navigation...
-1

· · Web · 6 · 12 · 9

... grâce aux flèches de navigation de Firefox ;
3) je leur ai appris ce qu'était une barre d'adresse et la possibilité d'y saisir de suite l'adresse du site ;
4) je leur ai appris à faire des signets pour aller plus vite ;
5) je leur ai permis de faire l'expérience immédiate de la plus grande rapidité d'un ordinateur que d'un smartphone pour parvenir à ses fins dans le cadre d'une recherche scolaire.

Afficher le fil de discussion

Je ne suis absolument pas défaitiste dans mon propos. C'est en même temps quelque chose de tout à fait normal : on n'a jamais pris le temps de leur apprendre tout cela et la prédominance du tout-tactile a fait le reste.
Je serai défaitiste s'ils sont toujours fragiles numériquement de la sorte une fois adultes.
Là, ils ont progressé comme jamais. Et je compte bien surfer sur la vague dans les semaines à venir.

Afficher le fil de discussion

Il faut que j'essaie de comprendre pourquoi dans mes deux classes de 6e, leurs compétences sont inférieures à celles de mes élèves de {collège1}, autrement moins favorisés.

Afficher le fil de discussion

@jesuismonsieurb
Peut être à voir du côté de l'équipement des écoles élémentaires ?

@vinber Assurément. Et aussi des compétences des enseignants de tous niveaux. Et du temps qu'on choisit de consacrer à ces apprentissages, qui ne peuvent se faire qu'au détriment d'autres. (Mais c'est la vie ça : renoncer en choisissant.)

@jesuismonsieurb
Je mise sur un accès simplifié à des outils tactiles qui leur font délaisser les appareils à touches.

@jesuismonsieurb C'est chouette comme histoire et comme moment.
Ca doit être un sentiment agréable de ton côté d'arriver à leur apporter ces petits plus, vu l'importance qu'ont prit ces outils dans le quotidien.

@chagratt Yep. (Mais ça épuise nerveusement, vu le côté foufou que beaucoup adoptent face à la machine et leurs désirs de cliquer partout.)

@jesuismonsieurb ils ont la capacité d'apprentissage par mimétisme et sont rapides pour le faire
Et expériencer déesse variations

@lpenou Oui : les collégiens, sixièmes en tête, sont encore malléables et c'est le bon moment pour leur inculquer de bons usages.

@jesuismonsieurb Je ne l'ai pas encore vu, ça, les élèves qui restent appuyés sur la touche « e ». Mais c'est vrai que c'est très logique si on est habitué•e à une interface tactile.

Ce sont de très bons conseils que tu leurs as donné ! 😀 C'est juste dommage que l'on parte toujours du principe que les élèves savent utiliser un ordinateur 😕

@MartinShadok En fait, je noircis le trait : c'est bien parce que je me doutais de ces compétences peu travaillées que j'ai programmé deux heures de découverte de travail en salle info. Il faut dire en plus que {collège2}, parce qu'il est dans une ville qui vote d'un certain bord, est bien soigné par le département : il y a ici une salle informatique copieusement équipée. Cela aide.

@jesuismonsieurb bah oui pour les accents et autres symbole dérivés on les obtient par appui long sur le clavier c'est logique

@jesuismonsieurb Oh non, je n'ai que 22 ans et j'ai l'impression d'être vieux.

@jesuismonsieurb
> 1) je leur appris comment on faisait un e accent circonflexe (ils restaient appuyés longtemps sur le e dans l'espoir qu'un menu contextuel apparaisse) ;

C'est fou ça. Preuve que le tactile a complètement changé les paradigmes d'interaction.

@panais Oui. C'est bien, hein, ç'a libéré beaucoup de monde. Mais ça nous impose de consacrer du temps à savoir user d'une machine avec un clavier physique. Eh bien on le fait.

@jesuismonsieurb Je ne constate ni en bien ni en mal, évidemment. C'est juste intéressant de voir l'évolution des usages, ça me passionne.

@panais

J'approuve. Je mets ça aussi en parallèle avec la non-évolution de certains symboles (comme l’icône téléphone sur les smartphones pour ouvrir le composeur).

C'est rigolo. huhuhu.

@jesuismonsieurb

@lpenou

Carrément ! Mais j'ai l'impression de le voir de moins en moins, à l'avantage de cette flèche, pointant une sorte de cagette vers le bas.

Il y aurait donc évolution là-aussi.

@panais @jesuismonsieurb

@djelouze Bravo à LibreOffice d'avoir remplacé la disquette par une flèche sur fond de document pour symboliser l'enregistrement d'un fichier.
@panais

@jesuismonsieurb L'autre jour j'ai appris à un homme d'une cinquantaine d'année qui s'occupe, professionnellement, d'un site web ce qu'était les bookmarks dans le navigateur. Jusqu'à ce moment il copiait collait l'adresse systématiquement depuis un doc Word. Je ne suis plus étonné de rien.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !