Suivre

La décision du ministre de l'Éducation nationale, pour exceptionnelle et possiblement justifiée qu'elle soit, doit mettre en lumière les injustices d'un contrôle continu ne se fondant que sur des notes.
Je flippe sérieusement que cela remette en cause de façon plus générale pour les années à venir l'évaluation par compétences qui, quand elle est pensée, apporte tout autre chose à nos élèves.
Je sens la fulmination qui guette.

· · Web · 1 · 3 · 3

@jesuismonsieurb "l'évaluation par compétences qui, quand elle est pensée, apporte tout autre chose à nos élèves" : j'approuve à 100% et partage la même inquiétude...

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !