Mais le plus drôle, ça restait de voir les 3e qui faisaient leur rentrée ce matin, parqués dans leur zone de cours en respect du protocole sanitaire. On pouvait dire à vue d'œil qui était là par plaisir de revenir au collège (sept, chez les miens) et qui avait été poussé dehors par les parents (cinq).
Un masque, ça ne cache pas du tout qu'on fait la tronche. Je l'ai appris ce matin.

Suivre

En revanche, s'ils sont plus de dix à compter de vendredi, ce sera une victoire. Ils ont assez mal vécu la présentation des contraintes qui prévaudraient désormais à leur présence dans les murs. (Et ça, je comprends que ce soit dur à avaler : quand tu as vécu deux mois dans un appartement trop petit et que ce que tu croyais être une libération s'avère une avalanche d'interdits, il y a de quoi souffrir mentalement.)

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !