Dix-huit ans de carrière. Il m'aura fallu attendre dix-huit ans pour me faire insulter, gratuitement, au sortir de {collège2}. Alors que *tous* les parents d'élèves nous soutiennent (ou du moins, gardent pour eux ce qu'ils pourraient penser), c'est un anonyme quarantenaire qui m'a gueulé de sa camionnette : « Alors ? Déjà fini le boulot, fonctionnaire ? Putain, ça bosse pas beaucoup, hein. »
Je suis encore tout ému.

Je reçois beaucoup de messages de vous qui me font chaud au cœur. Je crois que la situation m'a ébranlé parce qu'elle arrive au moment où je me pose justement un paquet de questions sur l'efficacité de mon/notre action envers certains élèves. C'était plus facile pendant le confinement, où tout le monde était logé à la même enseigne. Avec d'un côté des cours en classe qu'on nous dit être du « support technique » de ce qu'on continue à faire en distanciel, j'ai des repères bien chamboulés.
-1

Afficher le fil de discussion
Suivre

Les décrochés le sont plus que jamais et je suis censé faire des cours à distance pour ceux qui ne sont pas présents, mais étant sur deux bahuts, les horaires où je suis disponibles pour l'une de mes sixièmes sont ceux où l'autre moitié de la classe est justement au collège. J'avance de guingois et c'est une sensation extrêmement désagréable.
L'homme à la camionnette est arrivé pile au moment de la brèche.
Je vais m'en remettre, hein. Mais ça fait drôle.
-2

· · Web · 1 · 1 · 2

@Katyucha @jesuismonsieurb

aah. les fatals picards. je le cherchais justement pour le mettre en lien
tout est dit
...

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !