« La Suisse a plutôt bien géré la pandémie, selon le Fonds monétaire international. Après une contraction en 2020, son économie est bien placée pour atteindre une croissance de 3,5% en 2021. Mais des réformes structurelles s’imposent »

Un bon concentré du discours de l'extrême-droite type col blanc.

Des réformes structurelles.

Ben oui.

Le nez rivé sur les indicateurs.

Et ne rien voir.

Suivre

@im Quand rien ne va, pas assez de réformes structurelles. Quand tout va bien, pas assez de réformes structurelles. Quand je nettoie un aquarium, pas assez de réformes structurelles. Quand on allume le radiateur, pas assez de réforme structurelles

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !