Je viens de voir la vidéo de GreenWeb #4 proposé par Professeur Feuillage sur la chaîne Youtube. Épisode intéressant, mais moins que les solutions proposées et les liens qu’il met en description, proposant la sobriété numérique, l’interchangeabilité des composants des appareils, le développements d’IA “écolo” ou encore la décentralisation.
Et là commence une réflexion personnelle (thread à venir ^^).

Peut-être que (temporairement) j’ai trouvé une voix dans laquelle m’engoufrer pour mon futur job: étudiant en électronique, je veux faire correspondre mon travail et mes actions avec et mon éthique. Exemple la standardisation des composants.
SAUF QUE un problème surgit: la R&D de tels appareils n’est pas dans la logique de notre société actuelle à cause de l’argent: ça coûte cher. Et comme la recherche est, de nos jours, financée par des acteurs privés, on n’est pas plus avancés!

Suivre

Alors comment se débarasser de ce problème? Je suis peut-être avec une idée fixe, mais le revenu universel, et notamment la avec les valeurs qu’elle véhicule, pourrait être la solution.
Je veux bien avancer dans la recherche, quasiment faire du bénévolat, si je suis sûr d’avoir de quoi vivre à la fin du mois, sans dépendre d’un acteur qui, selon son bon vouloir ou ses critères plus ou moins discriminants, jugera le projet viable et décidera de me financer sur une durée déterminée.

Avec le , et si un système de valeurs définies est mis en place, alors je veux bien passer ma vie à trouver des solutions sur des problèmes de notre société, (qu’on le veuille ou non), quasi bénévolement, si je suis sûr de pouvoir vivre dignement à la fin du mois.
L’alternative existe, il serait temps de l’étendre, de l’étudier en profondeur, pour que les gens puissent se détacher de l’argent et enfin accomplir des choses allant au-delà de la recherche du profit!

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractères), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.