Suivre

(1/3)

Le climat changeait un peu partout .
Et en Bretagne le soleil avait chassé la pluie;
La grogne gagnait les populations .
Les bretons n'arrivaient plus à sortir leur ciré et ça les énervaient ...
Pour calmer ceux ci , on avait pensé amener les gens du sud en Bretagne et les Bretons dans le sud .
@LaurentChemla avait refusé de déménager , Jérôme n'ayant pas terminé de lui apprendre l'équitation motarde.
@freetux ne voulaient pas laisser ses marmottes et ses chamois

et @Quenti n'avait pas fini toutes ses traductions .
Quand aux Bretons , il était hors de questions qu'ils laissent les monts d'arrée à d'autres. De plus, Roscoff refusait de vendre ses oignons ailleurs qu'en grande Bretagne ....

et en calculant bien, cela n'allait pas être facile de déménager les ports et les fermes de la région .

Bref,c'était catastrophique !

Une réunion de tous les chef d'états fut donc organisée pour trouver une solution pour le climat .

(2/3)

la réunion fut retransmise dans toutes les télés ...

chacun des chefs, affublé d'un gilet jaune, donna son avis sur la question, et au bout de routes bloquées et de déviations , la solution fut enfin trouvée ...

puisque la terre est plate , on avait qu'à lui changer de sens.

Ainsi, L'hémisphère nord serait au sud et inversement..

mercredifiction (fin)

@lareinedeselfes Du coup on vivra la tête en bas ? 🙃
Jolie histoire. 😉

merci ! @freetux c'est comme ça qu'il font les autres maintenant ,alors on s'habituera! 😂

@lareinedeselfes Bah oui mais c’est comme pour les Shadoks : il y a ceux qui vivent les pieds en bas, et ceux qui vivent les pieds en haut. Si on inverse, ceux d’en bas tombent en haut et ceux d’en haut tombent en bas. XD

ah flute les gilets jaunes n'avaient sans doute jamais regardé les shadoks
@freetux et moi j'avais oublié ce détail 😂

@lareinedeselfes Connaître la physique des Shadok se révélè être indispensable à la survie de n’importe quelle espèce animale. 😄

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractères), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.