Suivre

Salut les Mammouths,
Je relance l'annonce pour un programmeur en (ou autre, merci de détailler) pour un temps plein de 2 à 3 mois en télétravail :
- réalisation d'une appli de sondages en P2P
.
Grosso modo, lancer un concurrent libre et décentralisé par rapport aux instituts de sondages traditionnels (dès les élections de mars 2021).

Le projet une fois terminé ira à la communauté.

Détails sur sondyn.fr
Candidatures à lionel.aubert chez yahoo.fr

Re-pouets appréciés 😉 merci

@lionel_a

Je sais pas si j'ai raté quelque chose sur le site, mais qu'est-ce qui ferait espérer un résultat moins biaisé que ceux des instituts traditionnels qui ont fait leurs preuves ?

@Torrone Le principe est de partir sur des résultats hyper-biaisés, genre sondages dans son groupe d'amis qui ont les mêmes opinions, et pour les groupes qui seront reliés « plus haut » (niveau national) appliquer des correctifs dont les chiffres seront publics.

Je ne pense pas que les instituts traditionnels aient fait leurs preuves avec Macron à 20 ou 25% dès sa sortie du gouvernement (opacité des « correctifs » des instituts)

@lionel_a

Quels pourront être ces correctifs compte tenue de l'anonymat ?

Concernant Macron, les sondages pour les présidentielles débutent en Mars je crois, soit longtemps après sa sortie du gouvernement.

Dans les sondages d'opinion l'année précédente, il était plutôt autour de 5% il me semble.
Après, ce n'est pas sur un cas que la fiabilité s'évalue mais sur plusieurs années.

@Torrone JAMAIS un seul sondage n'a placé Macron sous la barre des 10 %, même quand il n'était pas très connu au gouvernement, donc les 5 % encore moins...

Rappel de ce qui s'est passé : sondyn.fr/exemple-macron

Pour la question de l'anonymat, une empreinte.
La fiabilité devrait s'évaluer lors des départementales et des régionales. Après, la machine est lancée.

@lionel_a

Oui, plutôt autour des 15% pour Macron à l'automne 2016.
Bref rien de choquant, du moins a remettre en cause les sondages des 3 mois précédant l'élection.

Qu'est-ce que tu entends par "empreinte" ?
Il y aura des données concernant l'âge, le genre, la catégorie socioprofessionnelle, les votes aux dernières élections etc, de captés aussi ?

Si oui, comment anonymiser tout cela ?

Si non, comment corriger les biais ?

@Torrone Je tiens énormément à l'aspect caché et inaccessible de ces données. Ça restera à voir avec le programmeur en cours de recrutement.

@lionel_a

Je n'en doute pas, je le demandais juste si c'était déjà quelque chose de déterminé.
Ce n'est pas évident comme problématique, je suivrai avec intérêt les futurs développements.

@lionel_a
Exact. De plus il n'y aura pas moyen d'acheter les sondages, comme cela se fait pour les présidentiels en France. Philippe de Villiers en avait parlé dans un de ces livres, dès qu'ils avaient payés les sondages ils avaient doublé leurs pourcentages.
Cela à pour but de focalisé les gens sur ceux qui ont le plus de "chance" (donc ceux qui ont le plus d'argent).
@Torrone

@breizhux

L'argument de l'achat, c'est valable pour les sondages d'opinion sur commande où on trouve un peu de tout niveau méthodologie.

Pour les rolling dans les 2 - 3 mois avant les présidentielles, ça ne s'applique plus. La méthode reste fixe et plutôt robuste.
L'inconnue, ce sont les ajustements au-delà de la simple méthode des quotas, qui restent secrets.

@lionel_a

@Torrone @breizhux Je n'en suis qu'au lancement du projet, plusieurs obstacles se dresseront sur ma route, peut-être que ça ne marchera pas et que j'en serai pour mon argent...

(Le projet aura le mérite d'avoir été laissé dans la communauté, si d'autres, avec d'autres visions que les miennes, voudront prendre la suite dans l'hypothèse de mon échec)

@breizhux @Torrone C'est tout à fait ça !
Elle est très bien cette vidéo de De Villiers pour ceux qui ne connaissent pas (sans forcément partager ses idées).

Dans le projet, il est prévu aussi des cercles plus restreints qui devraient permettre en quelque sorte d'organiser un équivalent de primaires.

youtube.com/watch?v=IUltxjPGwo

@lionel_a
Enfin une offre pour du #rust ça fait plaisir ! Merveilleux langage.

@Cyb3rDad 👍
Plusieurs points qui me font insister sur ce langage : la sécurité, le débogage (mais ça, je dirais que ça ne me regarde pas trop vu que je fais appel à des programmeurs, c'est plus de leur côté), le côté asynchrone, etc, et, anecdotiquement, j'ai vu que les programmeurs de la étaient en train de reprendre leur code vers ce langage.

@lionel_a Je maintiens un service à très (mais vraiment très) forte charge codé en Rust, qui ne fait que du CPU (pas d'IO disk, pas de DB) et vraiment c'est un bonheur.
En effet c'est safe (tant qu'on écrit pas explicitement de l'unsafe), les performances sont dignes des meilleurs programmes C/C++, le compilo dispense des messages clairs ... Ce langage a de l'avenir ! Le noyaux Linux va sûrement bientôt adopter des modules en Rust dans peu de temps.

@Cyb3rDad Ça me donne envie de m'y (re)mettre moi-même...
C'est la courbe d'apprentissage et le temps nécessaire à programmer qui me rebute un peu (pour ce projet uniquement – à terme, je m'y mets) 😃

@lionel_a La courbe d'apprentissage est très variable suivant les profils. Les développeurs C/C++ s'y mettent facilement, mais ceux qui viennent des langages de scripts ont forcément plus de choses à apprendre.
Par contre, la doc est tellement complète et le livre officiel si bien écrit qu'on avance vite, en tout cas jusqu'à aborder les choses plus complexes, comme l'asynchronisme par exemple.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !