Suivre

Je suis en train de lire "Non c'est non" editions-zones.fr/lyber?non-ce

C'est très intéressant… Par exemple, l'autrice explique que la stratégie "ne rien faire" lorsqu'on se fait harceler ne fonctionne pas pour faire arrêter le ahrcèlement alors que, par exemple, c'est évidemment ma stratégie préférée parce que j'ai l'impression qu'elle m'expose moins.

On va voir pour la suite 😬

· · Web · 1 · 8 · 6

Non c'est non - lecture 

Du coup je vous met les stratégies qui fonctionnent pour l'autrice :

- La fuite (ne pas être là où l’autre frappe).

- L’intervention paradoxale (surprendre par le non-sens).

- Faire un scandale (attirer l’attention d’autrui).

- Demander de l’aide.

- La désescalade (mettre de l’eau sur le feu).

- La confrontation (ne pas se laisser faire).

Et j'avoue que l'intervention paradoxale me plait beaucoup, ça me semble pas dangereux et pourtant efficace :D

Afficher le fil de discussion

Non c'est non - lecture 

« Pour réussir à apprendre l’autodéfense, il va falloir passer par toute une série de petites victoires d’étape : reconnaître une agression comme telle, gérer les émotions qu’elle provoque, évaluer les risques et les alternatives, choisir la stratégie adéquate, la mettre en pratique… Aucun de ces points n’est facile »

Afficher le fil de discussion

Non c'est non - lecture conseil <3 

Même quand [l'agression utilise une] blessure [qu'on] ne peut pas guérir, en tout cas pas provisoirement, nous pouvons développer une réponse efficace aux remarques qui nous rappellent l’ancienne blessure. Une réponse qui ne s’adresse pas forcément à la personne que nous avons actuellement en face de nous, mais à nous-même, qui nous rassure et qui nous recadre dans le présent.

Afficher le fil de discussion

Non c'est non - lecture conseil <3 

Dans mon exemple de tout à l’heure, j’avais développé comme réponse : « L’expérience ne dépend pas toujours de l’âge. » Ça m’allait bien et, pour moi, le problème était résolu. Il n’est pas nécessaire que cette phrase ait une grande signification pour la personne en face, du moment qu’elle marche pour vous. Si ce qui nous pique est toute remarque en lien avec nos compétences professionnelles, la réponse pourrait être : « Je connais ma vraie valeur. »

Afficher le fil de discussion

Non c'est non - lecture conseil <3 

Ou si vous ne supportez pas qu’on parle de votre corps parce que vous vous trouvez trop grosse, vous pourriez répliquer : « Il n’y a jamais trop de quelqu’un de bien. »

Dans le meilleur des cas, la réponse que vous vous bricolerez vous plaira tellement que, loin d’appréhender ce moment, vous attendrez avec impatience que quelqu’un appuie sur votre bouton pour pouvoir la placer !

(cette dernière phrase :blobcatheart: )

Afficher le fil de discussion

Non c'est non - lecture CNV 

Aha et comme souvent, on repart sur de la Communication Non Violente :p

Tactique en 3 phrases :

– 1re phrase : décrire le comportement dérangeant

Exemples :

« Vous avez votre main sur ma fesse. »

« Tu ne me laisses pas finir ma phrase. »

« Vous me regardez entre les jambes. »

« Tu m’appelles “grosse vache”. »

« Tu n’as pas rangé tes chaussettes. »

« Vous me faites un compliment sur mes beaux yeux. »

Afficher le fil de discussion

Non c'est non - lecture CNV 

– 2e phrase : décrire le sentiment que ce comportement provoque chez nous

« Je n’aime pas ça. »

« Ça m’énerve. »

« Ça me met mal à l’aise. »

« Je ne trouve pas ça drôle. »

« Je ne suis pas d’accord. »

« Ça me dégoûte. »

Afficher le fil de discussion

Non c'est non - lecture CNV 

– 3e phrase : faire une demande concrète

« Arrête. »

« Enlevez votre main de là tout de suite. »

« Ne le fais plus jamais. »

« Je veux que tu fasses plus attention à l’avenir. »

« On en reparlera quand tu te seras calmé. »

« Je préfère qu’on en reste là. »

Afficher le fil de discussion

Non c'est non - lecture CNV 

D'ailleurs on peut adosser cette technique à celle du disque rayé pour plus d'efficacité et dépenser le moins d'énergie possible !

Afficher le fil de discussion

Non c'est non - lecture 

@maiwann
-Et ta soeur? elle bats l'beurre?
-bah oui!

ça avait été radical! ( mais j'étais en primaire à l'époque xD )

Non c'est non - lecture 

@maiwann

" reconnaître une agression comme telle"

Bordel rien qu'avec ça tu fais 65% du taf.

Non c'est non - lecture conseil <3 

@maiwann Oh, ça me fait remonter un vieux souvenir...
Quand j'étais môme, j'étais très roux, et certains à l'école puis au collège m'appelaient (méchamment) "poil de carottes".
Je leur répondais "poil de cul".
Je ne sais pas s'ils comprenaient la vanne, mais j'étais très fier de moi, ça compensait l'agression :)

Non c'est non - lecture conseil <3 

@maiwann
Moi je dis « Ça fait plus à aimer » 🙂

Non c'est non - lecture 

@maiwann Et oui, l'intervention paradoxale fonctionne beaucoup. Mais elle est pas aisée à mettre en place, et elle demande énormément de sang de froid car elle est pas répertoriée dans ton cerveau comme une réponse innée à un taux élevée d'adrénaline.

Deux mecs qui t'agressent en pleine rue, tu leurs réponds calmement "vous voulez du thé messieurs ?" et tu te barres tranquillement.

Sinon, la solution la plus safe et qu'on m'a toujours conseillé c'est de crier si il y a des gens autour "au secours, on m'agresse/me menace avec un couteau".

Rien que l'effet social va freiner les agresseurs. Mais faut vraiment pas éviter à hurler et dire clairement ce qu'il se passe.

(par contre, la désescalade, j'ai jamais réussi à le faire : y a des tips ?)

Non c'est non - lecture 

@lhp22 Oui y en a plein, mais c'est très lié au type d'agression qu'elle détaille. Si c'est une agression où la personne est frustrée, ca sera pas la même réaction que si elle est dans une autre réalité / dans l'absurdité donc je peux pas résumer ici ^^'

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !