programmes, écologie 

Jean-Luc Mélenchon. Son programme est complet sur l'environnement, puisqu'il "couvre la totalité des secteurs", et Les Shifters le jugent "cohérent" avec la Stratégie nationale bas carbone. Ils relèvent qu'il présente "un plan d’investissement complet, une gouvernance et la mise en place d’une planification concertée pour favoriser leur mise en œuvre". Le candidat de La France insoumise est l'un des rares à traiter de la consommation de viande et propose notamment

programmes, écologie 

la sortie de l'élevage industriel. "Quelques angles morts" sont identifiés mais, dans l'ensemble, Les Shifters soulignent que son programme "se distingue par l'intégration forte de l'enjeu de justice sociale à celui de la transition bas carbone" par la suggestion d'"un ralentissement de la société" et "de multiples propositions autour de ces enjeux à l’échelle internationale".

programmes, écologie 

@maiwann on notera que sur l’énergie Mélenchon n’a pas droit au petit rond vert vu qu’il compte sortir du nucléaire et que c’est pas trop la ligne éditoriale des Shifters alors que Macron y obtient par ailleurs son seul rond vert 🤷

programmes, écologie 

@maiwann @Guerin

« Energies. Pour ce secteur, qui n'est responsable "que" de 10% des émissions nationales, mais dont il a été beaucoup question avec l'émergence de la thématique nucléaire et la guerre en Ukraine, Jean-Luc Mélenchon propose de parvenir à un mix électrique d'origine 100% renouvelable en 2050. Il souhaite donc une sortie des énergies fossiles et une sortie du nucléaire. L'ensemble est accompagné d'un investissement dans l'efficacité et la sobriété. […]

1/n

programmes, écologie 

@maiwann @Guerin

[…] Ce projet, qui s'inspire en partie du scénario de l'association négaWatt, est "empreint d'incertitudes quant à sa faisabilité", estiment Les Shifters. Ce rythme élevé de transition pourrait en effet être difficile à tenir car "la SNBC a notamment repoussé l'objectif de réduction à 50% de nucléaire de 2025 à 2035 à la lumière de l'évaluation des scénarios réalisée par RTE". »

francetvinfo.fr/elections/prog détail « Énergies ».

2/2

programmes, écologie 

@maiwann @Guerin C'est dommage qu'on ait pas détail du pourquoi la faisabilité est remise en doute (des vidéos du Réveilleur peuvent donner des idées), mais je suis pas sûr que le format le permette.

programmes, écologie 

@maiwann @Guerin À l'inverse, c'est en effet la promesse de construire des réacteurs nucléaires qui fait dire aux Shifters que l'extraction de l'énergie sera plus décarbonée.

Et franchement, je ne sais pas même juger de la vraisemblance des synthèses des scénarios de RTE, ni si c'est très, un peu ou pas trop biaisé.

francetvinfo.fr/elections/prog

programmes, écologie 

@im @maiwann @Guerin j'ai pas les billes pour pouvoir analyser de manière critique les scénarios de RTE et de Négawatt. Par contre, une synthèse à peu près similaire dans l'esprit à celle des shifters, mais orientée différemment (anti nucléaires je suppose), donne le même "classement" des candidats: reseauactionclimat.org/preside

re: programmes, écologie 

@im @maiwann @Guerin pour les détails sur la faisabilité c'était détaillé dans le rapport de RTE pour chacun des scénarios présentés.
Parce que comme dit le réveilleur, c'est bien de faire un scénario, mais si on ne peut pas déterminer à quel point il est réalisable ça ne vaut rien, car n'importe qui peut pondre un scénario totalement irréaliste.

Dans les trucs qui causent de l'incertitude on peut trouver:
* vouloir faire un truc alors qu'on a pas assez de matériaux pour les construire
* manquer de bras pour faire le truc
* dépendre de l'exploitation minière d'un pays en guerre
* manquer d'ingénieurs pour mettre en place
* avoir un refus du public de faire un truc
* avoir un refus des banques
* compter sur un déploiement plus rapide que ce qui n'a jamais été fait jusqu'alors (par exemple, grosse cause de foirage des scénarios avec le moins de nuc et le plus d'intermittence)
* remplacer des moyens décarbonnés par des moyens à forte intensité carbone rend la transition plus longue
* compter sur des technologies qui n'ont pas fait leur preuve

le meilleur moyen de prendre des décisions étant d'avoir du temps pour lire de la documentation de qualité et de causer à des gens qui vulgarisent bien, le mieux qu'on peut faire actuellement c'est de lire les rapports de l'AIE, du GIEC, de RTE, et de vulgarisateurs comme le réveilleur

re: programmes, écologie 

@tykayn Avoir un refus des banques.

Euh, oui, dans le modèle néolibéral. Parce que dans un modèle un peu moins psychiquement dérangé, je vois pas bien ce qu'elles auraient à dire. On bosse, on produit donc les richesses, on finance ce qu'on veut encore.

Après, oui RTE, negawatt et les autres. Perso, j'ai même de la peine à juger de la fiabilité de leurs méthodes.

Par contre, faudrait je me mette à vraiment lire dans le détails les rapports du GIEC.

@maiwann @Guerin

re: programmes, écologie 

@im @maiwann @Guerin

jusqu'ici negawatt n'a pas fourni son vrai rapport complet, et dans le milieu des gens qui s'intéressent à l'énergie sérieusement j'ai jusqu'ici le sentiment que ce sont des gens pas bien sérieux dans cette asso.

Après si tu veux des choses un peu plus visuelles y'en a dans le GIEC qui compile plein de choses, et l'AIE aussi. Par exemple ce rapport sur les matériaux critiques pour la transition énergétique:
iea.org/reports/the-role-of-cr

après il faut pas se laisser impressioner par des grands chiffres, (qui peuvent être vraiment gros ou pas) toujours mettre en regard ce qui est fait aujourd'hui et de quelle façon c'est fait, dans quels ordres de grandeur

re: programmes, écologie 

@tykayn Le GIEC, j'ai déjà plus confiance. Je comprends un peu comment ça fonctionne et d'où ça parle.

Je m'intéresse assez à ces questions pour comprendre que les méthodes de calcul sont essentielles, et que même e bonne foi on peut dire des bêtises. Et c'est rare que la bonne foi ne cohabite pas avec une certaine vision du monde qui forcément influe sur les méthodes de calcul, les paramètres pris en compte ou pas. C'est normal.

1/2

@maiwann @Guerin

re: programmes, écologie 

@tykayn En effet il s'agit de choix de société, de projets basés sur des systèmes de valeurs, pas comme on voudrait le croire sur des données et des faits, qui sont quand même il est vrai, en partie, des construits.

2/2

@maiwann @Guerin

programmes, écologie 

@maiwann C'est marant ça, que Jadot soit plus éloigné que Mélenchon sur bien des sujets climatiques. Arthaud ne dit rien sur rien à ce que j'en comprends, et Hidalgo est loin de tout. Pécresse fait pire puisqu'elle est très éloignée de tout, y compris de ses électeurs?
Après ce n'est qu'une partie des sujets de campagne, il y a tellement d'autres points à prendre en compte que ce résultat ne fait pas tout.

programmes, écologie 

@maiwann

Ouais c'est France Info, c'est normal.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrôle de vos données avec Mastodon !