Suivre

Sur 'loiseau bleu, ça s'écharpe sur le vote électronique, qui serait la solution miracle pour lutter contre l'abstention. On y lit plein de bêtises. Du coup j'ai fait le point : standblog.org/blog/post/2021/0

@Natouille
Variante
- C'est pas demain la veille que je vais voter xxx
Alexa : votre vote xxx a bien été enregistré
@nitot

@nitot pour le vote faut faire comme aux pays bas et mettre des bureaux de vote partout.
Ça a beaucoup aidé a diminuer l'abstention.
Et ils on fait plein d'autres trucs pour aider ça aussi

@nitot La résistance à la coercition est quand même passée un peu rapidement alors que c’est presque l’argument n°1 du vote à l’isoloir.
Et il manque aussi la propriété suivante : en système à l’urne, le gagnant n’a aucun moyen d’obtenir le vote d’une personne, y compris le votant lui-même.

@nitot Le 2nd point est le plus problématique pour le vote électronique. Ça veut dire que le vote doit être « receipt freeness » pour être « coercitive resistant » : people.irisa.fr/Stephanie.Dela

@nitot Or le « receipt freeness » est généralement obligatoire dans le vote électronique pour permettre la vérification ultérieure de son vote… Et donc est de base non résistant à la coercition…

@nitot c'est un bon billet de blog :) Par contre si tu en écris un à chaque fois que des gens racontent des conneries et se foutent sur la gueule sur twitter, t'as pas terminé. Mais c'est louable :D

@nitot oui ! c'est exactement à ça que j'ai pensé :D

@nitot "(quelqu’un qui aurait votre mot de passe ou aurait enregistré VOTRE* empreinte digitale ou son visage dans votre téléphone par le passé)"

@nitot Tout à fait d'accord et il est bon de rappeler les garanties du vote à l'urne.

Mais on peut séparer complètement les deux sujets.
- Le vote à distance (électronique ou non) pose le problème du vote sous contrainte.
- Le vote avec une machine (à distance ou non), auditable que par des experts, conduit à une perte de confiance et des conflits.
Le vote via internet cumul les deux.

Ce qui est triste dans cette histoire, les conclusions études d'experts que tu cites sont ignorées.

@nitot
Tu écris
> En prenant plusieurs bulletins (n’en prendre qu’un n’est pas autorisé)

Je ne le savais pas.
Et en plus moi je n'en prends pas, j'utilise ceux que j'ai reçu dans le plis électoral.

J'ai tout faut du coup ?

@marnic J'ai reçu un commentaire comme quoi le coup d'être obligé de prendre plusieurs bulletins était une légende urbaine. En fait j'en sais rien, pas eu le temps de vérifier

@nitot @marnic
Tu ne dois pas montrer de préférence dans le bureau de vote. Donc soit tu prends un bulletin de chaque, soit tu viens avec le matériel électoral que tu as reçu chez toi - et là tu peux en prendre qu'un, pourvu que tu le montres pas à tout le monde.
Encore faut-il avoir reçu le matériel électoral.
Sinon, j'ai testé de prendre 1 seul bulletin sur la pile sans pouvoir se mouiller le doigt à cause du masque : ben t'as l'impression de les attraper avec des gants, #spasimple

@nitot

Bien aimé l'article que tu mets en lien sur la blockchain.
J'étais très fatigué quand je l'ai lu (et j'aurais pas le temps de le lire mieux reposé avant un certain temps) mais son argumentation est assez solide non ?
@aeris c'est à ça que tu réagissais (rien compris à ton "receipt freeness") ?

L'idée est bien de permettre de voter plus souvent qu'une fois par 5 ans, donc l'infrastructure papier lourde ne tient plus...

@lienrag @nitot Voter plus souvent qu’une fois tous les 5 ans est un non sens démocratique plus qu’une solution hein…

@lienrag @nitot Faut bien laisser le temps aux gens élus de faire leur taff. Si c’est pour les remplacer tous les 6 mois, on n’avancera pas beaucoup plus.

@aeris

Cela se discute en effet.
Mais c'est pas forcément pour dégager les élus, ni pour prendre des décisions au niveau national.

@nitot

@lienrag @nitot Ça ne change pas grand chose. Les élections dont on parle ne seraient pas vraiment compatibles avec des mandats plus court. Ça risque même d’être anti-constitutionnel, se rapprochant quand même énormément d’un mandat impératif. Qui est interdit par notre constitution.
legifrance.gouv.fr/loda/articl

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrôle de vos données avec Mastodon !