"Rien n'est plus puissant qu'une idée dont le temps est venu", écrivait Victor Hugo. C'est ce à quoi je pense quand je vois cette excellente vidéo de Blast sur le dérèglement climatique et la capacité à agir : youtube.com/watch?v=8BXyHtO2mz . Je la recommande vivement, c'est une merveille !

@im @nitot
Je trouve au contraire cette vidéo assez simpliste. Pour vraiment comprendre le problème, il faut y consacrer des dizaines d'heures. Et c'est navrant, mais comme le discours dominant, elle se limite aux GES. Tant qu'on n'aura pas une vision systémique, on mettra en œuvre les mauvaises solutions (énergies renouvelables, voiture électrique, tout électrique, nucléaire, ...).

@biros @im Même les 20h de Janco à l'école des Mines sont simplistes 🙂

@nitot
Oui, d'ailleurs je n'ai tenu que 7h ;)
Mais après être tombé moi-même dans le piège des petits gestes, je suis désormais assez sceptique sur ce genre de vidéos.
@im

@biros C'est l'intérêt de cette vidéo, justement, préciser que les petits gestes, c'est un piège, au moins si ça ne va pas avec de l'action collective.

@nitot

@im @biros Je pense qu'ils vont de pair, en fait. Le petit geste, c'est le premier pas, le début de l'engagement. Il ne suffit pas à arriver à destination, mais il permet de faire le second, qui est l'action collective. Laquelle permet de faire bouger les politiques.

@nitot @im @biros 👋 salut Tristan, j'espère que tu vas bien, ça fait un bail 😯

Intéressant de voir les choses sous cet angle (d'entrée en matière). A titre perso je crois que les petits gestes sont en fait dépolitisants : comme aller voter, en quelque sorte. On se sent mieux, mais ça ne change pas grand chose.

J'aimerai avoir plus d'interlocuteurs•rices pour discuter de comment faire bouger les lignes du point de vue systémique (plutôt qu'individuel)

@almet Pour ma part je pense qu'il est vain de passer trop de temps à discuter des petits gestes. Je ne vois pas l'intérêt de les décourager. L'effort de conviction doit impérativement être mis sur la pression collective a mettre en œuvre des solutions collectives.

@nitot @biros

@im @nitot @biros je suis d'accord, mais je vois dans cette apologie des petits gestes un côté vraiment problématique, comme si l'objectif changeait à cause de cette pratique du petit geste.

Du coup ça me fait peur, et dans mes cercles, alors qu'on est convaincu du problème, rien n'est mis en place au niveau autre que personnel / au travail.

@im @nitot @biros j'en viens à ne plus du tout croire dans les vertus du réformisme. Ça fait peut être 15 ans que je suis conscient du problème écologique, et mis à part faire des temps festifs, des écrits, des petits gestes et avoir monté une entreprise qui se pose des questions ecolo, je ne saisis pas vraiment en quoi mon action a été utile, concrètement.

J'ai donc ajd l'impression de m'être trompé de manière de vivre ce combat.

@almet @im @biros et bien détrompte-toi, ta vision m'a influencé et inspiré. Donc ça n'était pas une perte de temps. Et si ça a marché sur moi, ça a marché sur d'autres. Pour théoriser, tu as normalisé le fait d'avoir une démarche. Voir des gens qui ont changé leurs habitudes, ça rend un tel changement socialement acceptable.

@nitot

Ça flatte mon égo de savoir que j'ai pu avoir cet impact sur toi, content de voir que ma vision des choses à trouvé une oreille.

Mais mon point est ailleurs je crois : concrètement, même si on arrive à convaincre tout le monde, il reste quelques irréductibles qui continuent de piller la planète, tout en nous faisant avaler la pilule que c'est de notre fait.

Cf le dernier bouquin de Mickael Correia « Criminels Climatiques » (que je n'ai pas encore lu).

@im @biros

Suivre

@almet @im @biros on s'en fout des connards et des égoïstes, ce qui compte c'est de faire basculer l'opinion pour que les dirigeants politiques fassent passer les lois qui comptent. Et pour ça, il faut convaincre quelques pourcents des citoyens, suffisamment pour atteindre le "point de bascule". Cf bonpote.com/climat-point-de-ba .

· · Web · 0 · 1 · 1
Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrôle de vos données avec Mastodon !