@emmanuelc

Intéressant : je ne partage pas le même constat. Pour ma part, je n'ai jamais rien fait pour empêcher les grosses entreprises pollueuses de polluer (mis à part aller à quelques rassemblements à NDDL).

Mis à part chercher des solutions alternatives, je n'ai rien fait pour les stopper. Et j'aimerais changer ça.

Pour moi c'est la partie manquante de l'équation.

@im @nitot @biros

@almet @emmanuelc @im @biros j'imagine que tu as changé tes habitudes de consommation ? Donc de facto, en votant avec ton portefeuille, tu favorises des produits plus respectueux de la planète que des produits plus polluants. Donc tu as une influence sur les grosses marques polluantes (à moins que tu ne tombe dans le panneau de leur greenwashing, bien sûr).

@nitot @almet @emmanuelc @im Oui, mais peu importent la taille et le nombre de "gestes" que l'on fera, ça sera de toute façon marginal par rapport aux changements systémiques nécessaires. Il faut changer de modèle de société, de modèle économique, virer le capitalisme. Hier il y avait (encore une fois) un épisode de "C politique" sur France5, avec notamment Jean Jouzel, Paloma Moritz (la journaliste de Blast à l'origine de la vidéo dont on discute) et Mathieu Orphelin.

@biros oui, tout à fait d'accord avec toi. Mais je me repète : les gestes individuels sont un *préalable* au changement systémique. Quand tu les fait,
1 - tu t'engages, tu investis de ton énergie. Et donc tu veux que les autres se bougent aussi, et tu favorises leur action
2 - en les faisant, on chemine, on voit qu'il faut que d'autres choses changent, dont le système.

Sans gestes individuels, pas de cheminement individuel, donc pas de changement collectif !

cc @almet @emmanuelc @im

@nitot hihi, c'est ça je suis d'accord avec tout ça. Une question subsiste pour moi : comment on fait pour changer de système maintenant ?

@biros @emmanuelc @im

Suivre

@almet @biros @emmanuelc @im Je crois à la phrase de Victor Hugo : "Rien n'est plus puissant qu'une idée dont le temps est venu". Je crois qu'il faut embarquer une certaine proportion de la population pour que l'envie de changer devienne possible. Donc pour moi : information, éducation (le podcast "l'Octet Vert"), billets de blog, etc.

· · Web · 0 · 0 · 2
Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrôle de vos données avec Mastodon !