« Seule une écologie socialiste », René Dumont, 1977, monde-diplomatique.fr/1977/07/

> Partout, il discerne et dénonce le refus de donner la priorité absolue à la production de nourriture : celle-ci décroît à mesure que croissent ensemble la population et le chômage. Car là est, dérisoirement, la seule croissance réelle. L’autre ne concerne que les Etats et les castes dirigeantes.

Suivre

> Il ne critique pas moins les « pleins » du programme commun (élévation du niveau de vie fondé sur le « pillage » du tiers-monde) que ses vides : aucune trace de réforme agraire. Il envisage, lui, le transfert progressif de la propriété des terres à des collectivités locales.

> L faut tout de même savoir que l’écologie socialiste est bien davantage que l’idyllique souci des arbres, des rivières et des petits oiseaux : qu’il s’agit de « réinventer toute notre civilisation ». Quoi de plus véritablement révolutionnaire que cette redistribution et cette économie – au sens fort – des ressources universelles ?

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractères), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.