TL;DR : utilisez checkinstall Ă  la place de make install

--

Vous compilez vous-même des applications, et ça vous embête que make install foute le bronx dans votre /usr ou /usr/local ?

Au lieu de taper sudo make install, essayez plutĂ´t sudo checkinstall.

Ça va vous poser quelques questions, puis ça va générer un paguet tout propre et enfin, ça l'installera automagiquement.

Et comme c'est un paquet géré par le gestionnaire de paquets, c'est facile à retirer.

Suivre

@alex Sinon si le soft est un peu sympa, il y a un script configure Ă  qui tu donnes l'option --prefix . Et make -n install permet de voir ce qui serait fait avant de le faire.

· · Web · 2 · 0 · 0

@oranadoz Et si on n'utilise pas les autotools ? Par exemple, ça passe par cmake, on fait comment ? Parce que dans ce cas, il n'y a pas de script configure.

Et l'autre problème, c'est surtout comment désinstaller proprement n'importe quel logiciel installé via make install, surtout quand on a viré le code source pour faire de la place, ou quand make uninstall n'a pas été prévu ?

@alex Tu est du côté utilisateur ou développeur ? Tu parles de l'utilisation de checkinstall comme utilisateur (enfin, installateur) du logiciel. Mais si les sources du logiciel te permettent déjà d'avoir un moyen de bien faire... ? Ok sur la remarque de garder les sources. Mais en général si j'installe via les sources, c'est pour tester, de façon plutôt temporaire en attendant un paquet officiel.

@oranadoz Côté utilisateur. Enfin, façon de parler.

Utilisateur qui sait comment compiler les applis.

Et en général, ce que j'installe depuis les sources, c'est soit parce que la version packagée a de gros manques (ffmpeg, noyau Linux, drivers…), ou tout simplement, parce que le package n'existe pas, et il y a peu de chances que ça soit packagé dans la distrib.

Inscrivez-vous pour prendre part Ă  la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !