Déplier

Fantastic video of @MichaelTunnell about multi account container on Firefox ! Thank you, very usefull indeed youtu.be/FfN5L5zAJUo

Oursse a partagé

Tadata ou la prostitution comme business model
(Qualificatif provocant, cependant justifié dans le texte)
affordance.info/mon_weblog/202

cc @Darks

Quand un maître de Conf Sciences de l'info et com se penche sur les dessous d'une des espèces de punaise de lit de nos données

RAPPEL : NOS DONNÉES dites personnelles sont PRÉCIEUSES car elles sont notre INIMITÉ relationnelle. DONNER une /data/ c'est donner de VOUS et des AUTRES

Oursse a partagé
Oursse a partagé

@paladin yet in order to "serve our users best" we need to know our users first. Which is why we're interviewing a lot.

And mixing that up with feedback from the fediverse.

Oursse a partagé

We're designing #flockingbird mobile-first. As web-app, but primarily for mobile users.

Because that requires us to make choices and keep focus.

But... is mobile a good focus?
How do you use your fediverse?

Oursse a partagé

Hello, this is the official account for flockingbird.

We are building a professional social network (think: LinkedIn) for the fediverse.

Here, we'll post occasional updates and pointers to where we are at. And we'll try to answer questions about the project.

Account is operated by @berkes so feel free to cc that.

#newhere

Oursse a partagé

I'm homeless with 0 income.

The next payment for my storage (32€ every 4 weeks), which holds the last few valuables that still haven't been taken from me, will bounce and I might lose the last bit of what I have.

Everything I make, I release for free as a matter of principle, so if you have spare cash it'd be really nice if you could help out.

I can receive money via bank transfer (DM for IBAN) or get recurring donations via patreon:

patreon.com/phryk

(boosts welcome)

Oursse a partagé
Oursse a partagé

RT @FlorentSchmitt6@twitter.com

Le crack : rien qu'à son évocation, on pense à des drogués marginaux qui troublent l'ordre public. Que cache cette représentation ? Quels sont les ressorts sociaux en jeu dans son expansion auprès des populations les plus précaires ? THREAD (avec de la sociologie dedans) 🔽 1/25

🐦🔗: twitter.com/FlorentSchmitt6/st

Oursse a partagé
Oursse a partagé
Oursse a partagé

Lecture : "La Police en péril, la Grande Maison brûle" 

Après avoir lu "Flic" (Valentin Gendrot) qui apporte une critique extérieure de l'intérieur de la Police, me voilà à lire "La Police en péril" (Jean-Louis Arajol) qui est une critique intérieure de l'intérieur de la Police.

Je m'attendais à un livre pro-flic dans la même catégorie que "La Haine dans les yeux" (David Le Bars). Dans ce livre, l'auteur, également secrétaire général du SCPN-UNSA (Syndicats des Commissariats de la Police Nationale), et grand habitué des plateaux médiatiques, apporte un regard très alarmiste sur l'état de la Police Nationale, mise à mal par un État laxiste, des médias pourris, des militants d'ultra gauche ultra violents, une délinquance des étrangers grandissante etc etc. Bref un type bien.
Pour lui la Police ne doit pas faire de social, mais uniquement du Régalien. Car la Police est Républicaine, et la République c'est visiblement essentiellement l'élite politique qui après tout a été choisie par le Peuple.

:blabcat:

Du coup quid de "La Police en péril" ?
Ben en fait c'est pas aussi imbuvable que "La Haine dans les yeux".

L'auteur parle très, très longuement des malaises dans la Police. Il consacre évidemment de longues lignes sur les suicides dans la Police, sur un ton extrêmement dramatique. Mais chose intéressante il réfléchit beaucoup les causes sociales du suicide et creuse les raisons professionnelles qui mènent au malaise et au pire.
Il dénonce notamment le racisme et le fascisme. Il prend clairement position contre les flics racistes, les nazis intimidant les autres collègues et n'hésitant pas à taper des saluts nazis durant l'appel. Il dénonce le sexisme ainsi que l'impossibilité de prendre en charge les personnes victimes d'agressions sexistes et sexuelles entre politique du chiffre et tout simplement innexistance de formation des flics sur ces questions. Et comme mentionné juste avant, il dénonce énormément la politique du chiffre, la privatisation de la Police, la mise en concurrence des agents, des commissariats, des services etc etc chères la la Startup Nation.

Évidemment la fameuse ultragauche et délinquance des cités est condamnées.
Mais chose intéressante l'auteur, un ancien flic syndicaliste devenu consultant, cherche les causes sociales menant aux violences envers les institutions. C'est pas commun.

Il parle également des rôles centraux des orgas associatives et syndicales dans les combats des keufs pour leurs droits, luttes revendicatives etc. Et il lance souvent des grosses piques sur les ratés de ces orgas, et leurs dérives fascistes.

Partant de tout ça, il part ensuite sur une série d'idées de réformes en profondeur à apporter dans la Police Nationale.
Pour lui il faut notamment la fin de la politique du chiffre, bien plus de formation sur la déontologie, les traitements de violences sexistes et sexuelles, une purge des fascistes et des racistes, une écoute sociale de la part de la Police aux maux des populations, sans aller dans "l'assistance sociale". Il prône aussi une aide massive à tous les services publics, donc évidemment également dans la police (davantage de moyens matériels, de formations etc).


Bref c'était pas une lecture aussi indigeste que ce que je prévoyais et ça a été intéressant de lire ça juste après "Flic".
Ça ne me fait pas devenir pro-flic, oooh que non, mais ça apporte un autre regard sur des choses se passant dans la Police Nationale et dont on n'a pas trop connaissance, comme les luttes entres assos et syndicats, la gestion désastreuse en haut et moyen lieu des cas de racisme et de fascisme, la défaillance des formations sur tout, de la déontologie à l'arme, etc etc.

Bref un livre à voler (ou à se faire offrir par une chérie troll) et à lire si vous voulez ce regard.

Mais à choisir lisez plutôt "Flic". Ou les écrits de Mathieu Rigouste.
Oursse a partagé
Oursse a partagé

David Belliard sur France Culture : on ne va pas offrir d'aide pour les vélos mécaniques parce que ça coûte entre 50 et 100 euros, c'est rien, alors que les vélos élec, ça coûte une blinde.

Si tu roules avec un vélo d'occase à entre 50 et 100 euros, d'abord t'as du bol parce que c'est plus 100-150, ensuite t'as peut-être besoin d'une révision complète à 50 euros, ne serait-ce que pour la sécurité ! (EELV et la question sociale... encore !)

franceculture.fr/emissions/pol

Oursse a partagé

#Facebook : Votre employeur peut désormais vous licencier pour des messages ou photos privés 20minutes.fr/arts-stars/web/28

« Si l’on pensait jusqu’à maintenant que nos publications étaient « privées », la Cour de cassation en a décidé autrement. »

Oursse a partagé

J'aimerais bien connaitre le pourcentage de gens qui créent un compte car ils pensent qu'on ne peut pas faire autrement...

#DarkPattern #UI #UX

Oursse a partagé
Oursse a partagé
Oursse a partagé

RT @NicolasFramont@twitter.com

60% de la télévision est occupée par des cadres, professions libérales et chefs d'entreprise alors qu'ils ne représentent que 10% de la population réelle. Derrière la nullité outrancière de CNEWS ou BFM, c'est d'abord ça la télévision française : le point de vue bourgeois.

🐦🔗: twitter.com/NicolasFramont/sta

Oursse a partagé

Vous utilisez le site @leboncoin ?

« Le site de petites annonces est une aubaine pour le marketing de surveillance »

Encore un article magistral de @pixeldetracking qui décortique toute mécanique sournoise mise en place pour vous pister.

À lire.
Vraiment !
---
RT @pixeldetracking
La grande braderie de vos données personnelles sur Le Bon Coin. Le site de petites annonces est une aubaine pour le marketing de surveillance https://w…
twitter.com/pixeldetracking/st

Déplier
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !