Suivre

Scandale.Le nouveau Premier ministre japonais accusé de porter atteinte à la liberté universitaire
courrierinternational.com/arti
Yoshihide Suga, qui a pris ses fonctions mi-septembre, a refusé de valider la nomination au Conseil scientifique de six professeurs critiques du précédent Premier ministre Shinzo Abe. Une première qui a provoqué une levée de boucliers dans le monde académique.

· · Web · 1 · 3 · 4

Le gouvernement japonais prend des mesures oppressives récemment mais de nombreux Japonais ne s'intéresser pas au événement.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrôle de vos données avec Mastodon !