Suivre

La liste secrète des “individus et organismes dangereux”, selon

The Intercept a publié une liste de plus de 4 000 personnes et organisations à propos desquelles l’expression est encadrée sur Facebook. Pour le site d’investigation, cette liste “reflète clairement les priorités de la politique étrangère états-unienne et pourrait aboutir à censurer de façon disproportionnée des populations marginalisées”.

courrierinternational.com/arti

· · Web · 0 · 0 · 0
Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !