Suivre

Le photographe René Robert meurt en pleine rue, dans l’indifférence des passants

"Pendant neuf heures, il est resté allongé dans une rue de la capitale, sans que personne ne vienne l’aider. C’est un sans-abri qui a fini par appeler les secours."

Voilà voilà, c'est très révélateur de la société actuelle.

sudouest.fr/faits-divers/le-ph

· · Web · 2 · 28 · 6

@piwi
Est-ce pire que les SDF qui meurent chaque jour, de froid, de faim ou de maladies, dans la même indifférence ?
C'est choquant, mais ce qui l'est plus encore, c'est la banalisation des morts anonymes.
Y a-t-il deux catégories d'humains ?
L'humanité n'a plus rien d'humain, du moins dans nos contrées occidentales...

@biros

C'est la même chose. Les gens l'ont certainement pris pour un SDF et l'ont évité.

@piwi Ce n'est pas nouveau. Au siècle dernier j'ai appelé les pompiers pour une mamie tombée dans les escaliers du métro que les gens enjambaient allégrement sans même marquer un temps d'arrêt.

Monde de merde.

@webetcaetera @piwi
C'est très parisien.
La dernière fois que je suis allé à un concert, il y a quelques années, j'ai été traumatisé par le nombre de gens, dont des enfants, qui ormaient sur les trottoirs face aux bars et kebabs remplis.
Je ne peux plus y retourner.
Dans les plus petites villes, on est moins indifférents, de mon expérience

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrôle de vos données avec Mastodon !