Suivre

Le collectif espagnol de femmes de chambre Las Kellys a demandé aux plateformes de réservation ( , ) qu'elles prennent en compte les conditions de travail du personnel dans la notation.

Les plateformes n'ont pas voulu.

Du coup, le collectif va monter sa propre site de réservation !

theguardian.com/world/2021/sep

« We want to usher in a new era of tourism where people’s working conditions and their humanity are above economic interests »

(source : le compte FB de Tiziri Kandi)

@r_a weird that The Guardian didn’t give a link.
Here is their crowdfunding campaign, open until the beginning of October: goteo.org/project/las-kellys

Et en Français : The Guardian a pas donné de lien, alors voilà la campagne de financement, ouverte jusqu’à début Octobre : goteo.org/project/las-kellys

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !