Suivre

Un mec sur internet :
"J'ai écrit un article sur xxxxx"

Moi cliquant sur le lien :
"Pour lire l'article, veuillez vous créer un compte Instagram, donner votre email, votre numéro de téléphone, votre nom, le nom de votre chat, la couleur de votre PQ, et signer en bas de page avec votre sang."

MAIS ALLEZ JUSTE VOUS FAIRE FOUTRE.
Le Web en silots de 2019 me pète les couilles.

Non je n'irai pas lire l'article.

Purée c'est trop dur de faire un purin de blog ?

@sebsauvage Et tu filerais le lien pour voir ce que ça donne ?

@sebsauvage 😑 T'as raison t'attardes pas la-dessus.

@sebsauvage @max Les stories c'est de la merde de toutes façons…

@sebsauvage
Le sang c'est has been, les gamètes ça se vendra mieux 👿

@sebsauvage C'est joli "silots" ça fait silos et ilôts en même temps, j'aime bien.

@sebsauvage Ah non non je disais ça au premier degré, j'aime bien ça a un côté license poétique qui est cool.

@jkb
Et ça symbolise exactement l'idée.
Comme quoi, le meilleures choses peuvent venir d'une erreur, comme la tarte tatin (à ne pas confondre avec la tarte du Nord ou tu mets la tarte dans le four et t'attin), ou des bêtises de Cambrai...
@sebsauvage

@sebsauvage Et c'est encore pire (pour avoir vu de quoi il s'agit) : c'est au format purement audio sans sous-titres pour un contenu qui serait tout aussi efficace textuellement.

Donc ça impose rythme et environnement propice à l'écoute.

Et ça disparaîtra en 24h, donc en plus c'est pas pérenne.

Sérieusement l'idée c'est de le diffuser le moins possible, ou ?

@AmauryPi @sebsauvage disparaître au bout de 24h, c'est forcer les cerveaux à aller sur Instagram qui moins 2 fois par jour. Tu la vois l'addiction ? Et bien sûr pour instagram, c'est de la pub, de la pub et encore de la pub.

@cypou @sebsauvage Ah mais je vois très bien l'intérêt *pour Instagram*, c'est pour le créateur que je trouve plus surprenant de souscrire à ce modèle… encore dans certains cas ça peut faire sens (informations temporaires), mais là…

@sebsauvage
Faire un bœuf, non, c'est toujours aussi facile. Mais rentable? Nettement moins qu'avant.

@sebsauvage
Un purin de blog... c'est volontaire ?
Parce que c'est joli.
Sinon tout à fait d'accord avec ta remarque

@aris
Oui le mot "purin" est volontaire. J'essaie de ne plus utiliser d'insultes oppressive, en particulier celle qui ressemble à "purin" et que j'ai bien trop le réflexe d'utiliser.

@sebsauvage @aris

Perso, je préfère ne pas utiliser ce genre de mot, qui est quand même proche du mot que tu veux éviter, parce que pour le comprendre, il faut penser à l'autre. À la limite, mince est le plus ancré dans notre langue et donc on ne pense plus à put***.
Du coup, autant utiliser «flûte», «zut», ou de telles trucs.
Et puis après, trucs « à la noix », « à la moërmoêlneuh »v
Qu’en penses-tu ?

@Aznorth @sebsauvage @aris Vomissure de bidet oriental de blog ? Chiure panée capitaliste de blog ? é_è

C'est vrai que c'est dur.

@otyugh

je n'arrive pas à bien cerner le ton de ton pouët, s'il moqueur, sarcastique, ou s'il tend à donner à réfléchir, mais je vais admettre cette dernière hypothèse.

Oui, forcément, inventer des gros mots, pour en remplacer d'autres, ça sonne très débile, d'autant plus que, à mon avis, les gros mots existent surtout pour leur agressivité dans leur prononciation, plutôt que pour leur sens (même si leur sens est utilisé dans certaines situations, évidemment).
[1/2]

@sebsauvage @aris

@otyugh

Mais puisque le but présent est de retirer le sens dégradant de l'insulte pour éviter de blesser moralement prostitué·e·s, évitons aussi d'être trop proche du mot ou d'en utiliser qui soit plus risible qu'autre chose.

[2/2]

@sebsauvage @aris

@Aznorth @sebsauvage @aris Je ne sais pas si je suis d'accord avec ça. Les gros mots ont bien d'autres usages que la violence.

Une illustration me semblerait être quelque chose comme... Le balado de l'Apéro du CaptainWeb. Ils utilisent tellement les catégories malsaines que l'insulte elle-même ne devient rien d'autre que risible. À mon sens celui qui utilise le mot "connard" dix fois tous les jours ne donne plus aucune portée violente au mot. Celui qui l'utilise une fois par an tient son arme.

@sebsauvage C’est pourtant simple : si le lien commence par facebook.com ou instagram.com, il suffit de ne pas poursuivre la navigation.
¯\_(ツ)_/¯

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractères), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.