Donc CloudFlare vient d'ouvrir son "VPN" gratuit pour iOS et Android.
Oui c'est totalement gratuit.
Et bien sûr tout le trafic réseau de votre téléphone est envoyé à CloudFlare.
Disons que ça dépanne sur des réseaux non-sûrs (McDo, Hotel, etc.)

Ce "VPN" est basé sur WireGuard et non OpenVPN.

Il y a cependant quelques détails technique pas évidents au premier coup d'oeil.

⤵️

Vous aurez peut-être remarqué, sur la page de l'application : play.google.com/store/apps/det

nulle part CloudFlare n'utilise le mot "VPN".

Ce n'est pas pour rien.

Même si la fonction "VPN" d'Android est utilisée pour récupérer le trafic des applications et même si WireGuard est utilisé pour tunneller le trafic réseau jusqu'aux datacenter de CloudFlare, leurs serveurs ne se contentent pas de forwarder "bêtement" les paquets comme les autres VPN.

⤵️

Pour HTTP(s), les serveurs de CloudFlare agissent comme un reverse-proxy transparent (!).
Mais pas que.

Si c'est un serveur web non géré par CloudFlare, le reverse-proxy de CloudFlare va se connecter pour vous au serveur et faire juste passe-plat (sans interpréter le trafic).
Le serveur final ne verra que l'IP de CloudFlare.

⤵️

Mais si le serveur web est également géré chez CloudFlare, c'est une autre histoire:
Le trafic web entre alors directement dans le traitement habituel CloudFlare. La page peut donc vous être fournie directement depuis le cache CloudFlare.

Mais surtout, LE SITE WEB VERRA, LUI, VOTRE VRAIE ADRESSE IP.

C'est important de lire les petites lignes.

@sebsauvage Bah de toute façon, un VPN ça sert pas à grand chose à part au Mc Do non ?
Genre que tu balance tes data chez Facebook & co depuis un VPN ou non, osef. 🤔

@Darks @sebsauvage Ça se voit que t’as jamais reçu de lettres de la hadopi toi ☺️

@Roland @sebsauvage Non, jamais. J'utilise une seedbox chez Pulse, ça me permet de seeder H24. :p

Suivre

@Roland @Darks

D'ailleurs j'arrive pas vraiment à comprendre comme les boîtes qui vendent du seedbox évitent de s'en prendre plein la gueule comme s'en sont pris les fournisseurs d'accès quand ils laissaient encore accès à leurs serveurs UseNet.

Comme si les ayants-droits étaient aveugle face aux seedbox. Bizarre.

@sebsauvage De ce que j'avais lu je ne sais plus où, en gros quand tu fais la répartition des types de piratage, les utilisateur⋅ices de seedbox représentent à peine quelques %.
Du coup c'est pas rentable pour eux d'emmerder les services de seed par rapport aux sites de streaming et au P2P "classique".

@Roland

@Roland @sebsauvage
Je précise quand même « se limitant *dans les faits* »
On est d'accord qu'ils ont le pouvoir de faire plus, mais concrètement ça s'est (presque ?) jamais vu.

Bref, suivant ton modèle de menace, le VPN peut être adapté, mais c'est très rarement le cas. Et quoi qu'il arrive faut un VPN de confiance, donc bon, exit les boites (américaines)… x)

@Darks @Roland @sebsauvage Ça dépend des pays. J'ai souvenir d'avoir entendu parler de blocages d'adresses IP en Russie, et de DPI en Chine.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Mastodon est un réseau social utilisant des protocoles Web ouverts et des logiciels libres. Tout comme le courriel, il est décentralisé.