Suivre

« Lorsque nous aurons violé et démembré le même nombre d’hommes que vous l’avez fait avec des femmes, ou avec des homosexuels ou des transsexuels, simplement parce qu’ils seront des hommes, ou parce que leur corps ou leurs pratiques ne correspondront pas à ce que nous entendons par une bonne masculinité hétérosexuelle soumise, alors vous pourrez nous appeler féminazies. »

liberation.fr/debats/2019/11/2

@sebsauvage

Pas complètement convaincu.

J'ai tendance à me méfier de celles et ceux qui veulent à tout prix diviser le monde en "nous" contre "vous" (ou en "nous" contre "ils/elles").

En revanche, oui, j'admets qu'en tant que mec blanc et hétéro, je ne me rends pas compte de ce que peut vivre l'"autre". Je ne connais pas les remarques salaces sur mon physique dans la rue, je ne connais pas les contrôles au faciès et je ne connais pas insultes homophones.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Mastodon est un réseau social utilisant des protocoles Web ouverts et des logiciels libres. Tout comme le courriel, il est décentralisé.