:linux: (oui je sais, je suis chiant avec ça).

Suite à la recommandation de @parleur, et parce que je ne voyais pas d'impact CPU avec la compression lzo, je suis passé à la compression zstd (plus forte).

Sur ma machine de boulot, j'ai passé un coup de défrag avec recompression zstd.

Je fais un compsize pour voir le gain 😎 carrément excellent ⤵️

@sebsauvage @parleur Il faut juste démonter/remonter la partition avec la nouvelle compression ? la défrag est obligatoire immédiatement ?

@cgx Deux choses : pour activer la compression des futurs fichiers, il suffit en effet de décompresser/recompresser.
Pour compresser ce qui était la avant il faut le faire a la main.
La défragmentation n'est pas obligatoire, mais tant qu'a faire, autant tout balancer simultanément pour le gain de perf après.
@sebsauvage

@parleur @sebsauvage Je posais la question parce qu'avec un SSD, c'est pas une urgence pour moi de décompresser/recompresser... et puis ça fait gagner un peu de cycles de lecture/écriture au disque

@cgx @parleur

Non justement c'est cool avec btrfs.
Tu actives sur le point de montage si tu veux compresser à la volée les nouvelles données écrites.

Ou bien tu complète avec un défrag+recompress avec l'algo de ton choix, sur les fichiers de ton choix, quand tu veux.

Et tout fonctionne de manière transparente, quelles que soient les options de montage.

Suivre

@cgx @parleur

ça permet de tester la compression sur un répertoire ciblé.

(et de faire un petit compsize derrière pour voir combien du gagnes)

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !