Suivre

🏳️‍🌈 Le bingo des homophobes
sebsauvage.net/binghomo/

Bon c'est un premier jet (pas forcément ordonné).
Si vous avez des idées/suggestions/corrections, je suis preneur.

En particulier, il n'y a pas grand chose sur la transphobie, donc si vous voulez ajouter des choses, dites-moi.

· · 9 · 21 · 12

Je précise que je n'ai rien inventé dans cette page: Ce sont *tous* des arguments qu'on ma sorti sur twitter.

Afficher le fil de discussion

Merci pour vos suggestions !
J'ai complété.
Je pense que je vais déjà la balancer sur Twitter histoire de rigoler.

Afficher le fil de discussion

@sebsauvage Tu n'en a pas trouvé un seul tout seul?
Hannn! mauvais!!! 🤣

Pour la transphobie je viens de chercher par ici comicfury.com/read/rain-tradfr mais "Ils sont tous des putains d'égoistes" … bof

Je re-re-relis les chapitres juste après où le grand frère en fait pas mal ( il me semble) et je te redis

@sebsauvage "Tu as un pénis, tu es un homme/tu as des seins tu es une femme"

C'est tout pour la VF de ma source

@xalofar @sebsauvage euh y'a des hommes qui font du 95B facile, et pourtant ils ont des couilles (qu'ils ne voient plus que dans un miroir mais comme même 🤪😂😂😂)

@sebsauvage "Je vois pas pourquoi les LGBT ressentent le besoin de dire qu'ils sont fiers" je l'ai meme eu ici tient 🤢

@sebsauvage "Oui, mais t'es un homme ou une femme?"
"Le lobby gay"

@sebsauvage "il est vegan, ça doit être un gay" vraiment entendu.

@sebsauvage Tu aurais pu prévenir que ça faisait un bruit immonde quand on clique sur une case : de un j'ai failli avoir une crise cardiaque, et de deux je ne suis pas tout seul dans mon bureau 😂

@sebsauvage

Cette recension est masculino-centrée : masculin dans le sujet et masculin dans l'objet.

• Aucune femme LGBT n'est visée isolément, mais toujours en même temps qu'un homme ;
• les remarques émanent d'homophobes masculins.

J'entends déjà la réponse : « Oui, mais je n'ai rien trouvé sur les femmes ». Dans ce cas,
le titre correspondant au contenu serait : « Le bingo des homophobes masculins et autres *GBTphobies ».

@AnneN
Non mais je reçois tout à fait la remarque. Tu as totalement raison.

Je l'ai fait de mon point de vue, et j'admet totalement que l'ensemble est biaisé et ne met pas assez en valeur les femmes, les lesbiennes et les trans.

Je suis preneur de clichés LGBTphobes sur ces sujets qu'il serait bon d'exposer.

@sebsauvage

Merci, certaines descriptions m'ont bien fait rigoler, et en plus ça m'a remis ça en tête :
bouletcorp.com/2009/07/09/pour

@sebsauvage Je sais que c'est un sujet délicat, mais je ferais très attention à la question des arguments de type "je connais des gays qui ne se reconnaissent pas dans les revendications LGBT+"
Parce que, parfois, il arrive que des personnes (collectifs, associations, partis politiques, etc) parlent au nom d'un groupe de personnes considérées comme minorité (LGBT, femmes, personnes de couleur, etc) sans trop se soucier de la réelle représentativité de leur propos.
...

@sebsauvage @SillobreMVC

Quelle est la représentativité réelle des mouvements LGBT par rapport aux personnes que les mouvements en question disent défendre ?

@fredericbezies @SillobreMVC

Impossible à mesurer.

D'ailleurs il y a des luttes et rancœurs assez vives au sein de la communauté (c'est présenté de manière humoristique dans Les Crevette Pailletées ^^)

@sebsauvage @SillobreMVC

Malheureusement. Si c'est aussi représentatif que les syndicats étudiants en université, on serait proche du 1% symbolique.

@sebsauvage

Disons qu'il y a un risque dans ce genre de situations. Un groupe de personnes (associations, collectifs informels, politiques, etc) parle au nom d'une catégorie de personnes (femmes, personnes de couleur, LGBT, etc), sans trop se soucier de leur représentativité réelle.
Lorsque des individus appartenant à cette catégorie expriment des désaccords par rapport à ce discours tenu en leur nom, elles subissent alors des propos insultants et/ou condescendants.

@sebsauvage
"Arabe de service"
"Négresse de maison"
J'ai vu passer récemment l'expression "token meuf"

Et des témoignages de personnes LGBT qui racontent s'en être pris plein la gueule (outing, insultes, etc) au sein du milieu sensé défendre leurs droits, j'en ai vus.

C'est pour ça que je pense que c'est délicat.

- "Les LGBT demandent ceci..."
- "Heuhh... Mais moi j'ai une collègue lesbienne qui cause pas du coup comme ça...?"
- "Ah ha...! Le bon gros argument homophobe !"

@sebsauvage
Et on peut remplacer "LGBT" par "femmes", "personnes de couleur", etc (et "homophobe" par "misogyne", " raciste", etc)

Du coup, les membres d'un groupe social donné qui seraient en désaccord avec ce qui est dit "en leur nom", se choppent la double peine :
1. Les discriminations ordinaires
2. Les accusations de "complicité" avec "l'oppression" (ou alors les propos condescendants)

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !