Examining btrfs, Linux’s perpetually half-finished filesystem

This btrfs filesystem overview highlights some longstanding shortcomings.

Ça devrait intéresser notre gourou du Btrfs @sebsauvage 😉

arstechnica.com/gadgets/2021/0

@DarvenDissek
Avec un intéressant résumé qui tiens dans cette phrase:
"So, we'll repeat this once more: as a single-disk filesystem, btrfs has been stable and for the most part performant for years. But the deeper you get into the new features btrfs offers, the shakier the ground you walk on—that's what we're focusing on today."
@sebsauvage

@DarvenDissek @sebsauvage

Et du coup, ça confirme ce que j'en avais compris: pour un usage de bureau "classique" (= pas un truc avancé à base de RAID plus compliqué que le simple RAID 1 à 2 disques), il reste très stable et intéressant, comparé au standard ext4. Y compris pour un usage assez basique, via une fiabilité supérieure et grâce à la compression.

Pour des usages plus complexes, typiquement RAID 5 et 6 (qui sont très intéressants), il n'est pas (encore?) adapté.

@sebsauvage @Lapineige @DarvenDissek Et dans le cas d’un RAID sous-jacent ? (géré avec mdadm ou LVM)

@breizh je n'ai aucune expertise là-dessus.
De ce que j'en ai lu, ce n'est pas recommandé, car brfs gère bien mieux le RAID en logiciel (alias : lui-même) qu'avec RAID matériel où il croit n'avoir qu'un seul disque.
Mais je ne sais pas pourquoi, ni quels sont les inconvénients.

@sebsauvage @DarvenDissek

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !