Suivre

Je gueule contre ces conneries de NFT, mais finalement c'est pas pire que le DNS où tu paie quelqu'un pour qu'il inscrive la propriété (temporaire) d'une chaine de caractères dans une base de données (centralisée).

C'est juste que les NFT ça utilise la blockchain, donc c'est nettement plus hype.

@sebsauvage avec la différence que même s'il y a une spéculation et des vols ( fr.wikipedia.org/wiki/Milka_co ) sur les noms de domaine, l'utilité première est tout de même de pouvoir accéder plus facilement à un serveur. Donc il y a une réelle utilité, même si ça aurait pu être implémenté différemment (genre, comme un service public).

Les NFT c'est juste pour faire du fric.

@mmu_man@m.g3l.org @sebsauvage@framapiaf.org c'est presque public la gestion des noms de domaine d'ailleurs. C'est géré soit par des associations, soit par des états.
L'AFNIC est une association loi 1901.

@sebsauvage sauf que ce que tu payes ça sert aussi à payer les gens qui font tourner la bouzin. Ça fait quand même une certaine différence.

@sebsauvage Le DNS n'est pas centralisé. Quand j'ajoute un nom sous bortzmeyer.fr, ni l'Afnic, ni l'ICANN, ni Jean-Michel Blanquer n'ont à faire quoi que ce soit.

@bortzmeyer

oui, mais il y a quand même les registry qui centralisent ça (par région/pays).

@sebsauvage Non. (J'ai un .fr et je peux modifier ce que je veux sans prévenir l'Afnic.)

@bortzmeyer

Oui mais la *propriété* des .fr est bien centralisée à l'AFNIC, non ?

@sebsauvage

du .fr oui (et donc des domaines .fr de premier niveau) mais des .fr non, comme @bortzmeyer te l'explique.

@sebsauvage L'ancien système (abandonné il y a très longtemps) était bien, lui, centralisé bortzmeyer.org/606.html

@sebsauvage il faut regarder les petites lettres : par exemple, le registre de noms de domaine présente normalement certaines garanties de pérennité. Avec les NFT, les garanties théoriques sont faibles, et les garanties pratiques, on ne sait pas encore (pas assez de recul, comme diraient les anti-vax).

@bortzmeyer

Oui il y a même des procédures de résolution de conflits pour les noms de domaine (et un certain nombre d'accords internationnaux), alors qu'avec les NFT quand un artistes voit ses créations vendues sur une autre place de NFT, il n'a aucun recours.

@sebsauvage @bortzmeyer

Cela promet de joyeux procès... Peut-être qu'une spécialisation en droit des NFT va voir le jour.

@artlog06 @sebsauvage @bortzmeyer oui enfin ça n'empêche pas des grosses boites de voler des noms de domaine légalement…
fr.wikipedia.org/wiki/Milka_co
ah je l'ai déjà mentionné ? 😛

@sebsauvage @artlog06 @bortzmeyer ben c'était presque une voisine, elle habitait Valence.

Un des arguments ridicules c'était qu'elle avait fait son site avec un fond mauve pour enduire le pauvre consommateur avec de l'erreur… Alors que non, je suis allé voir sur archive.org et son site il a été rose et moche, puis violet et moche, mais jamais mauve 😄

@sebsauvage

Encore une fois, ce n'est pas la création qui est vendue.
Le NFT est un pointeur vers la création,
@bortzmeyer l'avait très bien expliqué.

Une infinité de pointeurs peuvent donc être vendus pour la même création.

@sebsauvage au delà de la hype de la blockchain (qui commence quand même à durer, ça fait quoi.. depuis 201é ? 2013 ?), je me demande s'il n'y a pas là aussi l'expression du besoin démocratique et/ou de défiance vis-à-vis des institutions. Et ça n'est pas à sous-estimer je pense.

@llm @sebsauvage, Oui, il me semble que l'avènement des NFT a mis en lumière les œuvres numériques, ce que le marché de l'art (et particulièrement le marché de l'art français) peinait à faire. Ceci dit, ce sont deux systèmes qui ont leur propres défauts, au lieu d'avoir une élite qui décide, on a une notoriété, une crédibilité artistique qui se fait via les réseaux sociaux.

@sebsauvage
Tout ça ressemble quand même vachement à un notaire qui s'est fait numériser... Si on retourne pas au 18e siècle, ça pourrait les remplacer assez vite en fait... Pas dit que ce soit un métier d'avenir ?

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !