Hier, pour la première fois depuis très longtemps, je me suis levé sans une boule au ventre.

Mes enfants, ma séparation, les relations difficiles avec leur mère, la santé de mon père, le boulot, la gestion de la relation avec la personne que j'ai rencontrée, les amis et leurs soucis, les millions de choses à penser et faire dans la vie quotidienne... j'avais toujours une raison d'être angoissé.

Hier puis hier, pouf, plus rien.

Comme une petite voix intérieur qui me susurre: « Ça va aller. »

sebsauvage
Suivre

Pourquoi je parle de ça ? Pour deux raisons:

D'abord:
Oui, on peut tous êtres fragiles à un moment ou un autre de notre vie. Il faut l'admettre.

Ensuite:
Ça peut aller mieux. N'abandonnez jamais.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractères), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.