Tout, absolument tout dans cette déclaration est hallucinant.
Dans n'importe quel pays civilisé ces gens auraient été démis de leurs fonctions dans le 1/5 d'heure.
Non seulement le mec annonce au calme qu'il va donner l'instruction de tuer, mais en plus il condamne d'avance la future victime qui sera "par essence" coupable.

Pinochet serait fier de son petit Christophe.

Au calme, le ministre bis de l'intérieur invente la culpabilité par défaut.

Le renversement est stupéfiant.
Dans le silence général.

(Et l'article 9 de la déclaration des droits de l'homme, on peut se le mettre sur l'oreille pour le fumer plus tard).
(mAiS aVeC lE fn cA aUrAiT éTé pIre, bisous les castors).

@matiu_bidule Et après les mecs s'étonnent de se faire taper sur les doigts par l'ONU...

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Mastodon est un réseau social utilisant des protocoles Web ouverts et des logiciels libres. Tout comme le courriel, il est décentralisé.