Suivre

Si l'affaire existe, c’est grâce à "une génération de journalistes qui a compris que la révérence envers le pouvoir, qui a longtemps caractérisé la presse française, mettait en péril la démocratie elle-même."

"à l’Elysée comme dans l’état-major de la préfecture de police, l’idée la plus commune est que le rôle de la est de protéger l’Etat, c’est-à-dire le pouvoir et ses intérêts.", plutôt que les citoyen⋅ne⋅s.

Propositions de réformes ;) :

liberation.fr/debats/2018/07/2

· · Web · 0 · 0 · 0

"En , la devrait plutôt obéir à des magistrats qu’au ; les citoyens quant à eux sont légitimes à débattre de la politique d’emploi de la police et de ses méthodes, et tant que leurs actes ne constituent pas une menace sur la sécurité d’autrui, ils n’ont pas à risquer une répression violente pour avoir refusé de lui obéir. "



->

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrôle de vos données avec Mastodon !