: "Le Défenseur des droits déplore qu’aucune des poursuites disciplinaires qu’il a demandées pour des manquements déontologiques n’ait été suivie d’effet. " :

lemonde.fr/police-justice/arti

"Ils brisent la loi du silence : la vidéo de l'Ile-Saint-Denis suscite des remous dans la " :

marianne.net/societe/ils-brise

L'info date de 5 semaines, mais je ne l'avais pas vu passer.

Alors vu que ça fait du bien quand le aveugle est brisé, je voulais contribuer à faire circuler l'article ! :)

OK, on connaît :

- La disproportion de l'usage de la force par la quand elle va jusqu'à tuer les personnes qui m’obtempèrent pas à des ordres absurdes.

- La mauvaise fois de qui garantie l'impunité de celle-ci.

Mais la paranoïa de LA POLICE QUI VA JUSQU'À ARRÊTER UN HOMARD EN PAPIER MÂCHÉ, heu... là on a plus de mots !!

⚠️ Attention, les dessins de vos enfants risquent d'être perçus comme une menace terroriste dorénavant !! 🤣

nantes-revoltee.com/mediapart-

Cet après-midi à , j'ai été témointe à nouveau de & :
2 Erythréens maîtrisant mal le français étaient cernés par 4 policier⋅e⋅s qui leur infligeaient une amende pour ne pas avoir jeté leur bouteille dans la poubelle et surtout ne pas avoir compris ce qu'on leur demandait.

Malheureusement j'ai perdu mon temps à interpeler la plutôt que d'échanger mon contact avec le gars qui filmait pour aider à la relayer la scène. ☹️

, le mort de trop pour Macron : mediapart.fr/journal/france/31

Même si jouait probablement à cache cache dans l'eau à 4h du mat avec ses 14 potes qui ont été repêché⋅e⋅s. Apparemment ils et elles auraient juste demandé à la police de leur nettoyer les yeux avec des bombes lacrymogènes ce soir là !

On placarde la ville avec "Qu'est-ce que l' ?" ou tout le monde pourra d'entrée de jeu en déduire qu'il s'agit d'une blague ? 😂

La banalité des dérives autoritaires de notre pays font froids dans le dos... Voici un énième témoignage, particulièrement bien détaillé :

"Comment intimider un journaliste? Récit de 83 heures de procédure" : blogs.mediapart.fr/brice-i/blo

Et bien sûr on oublie pas la convocation de 8 journalistes par la récemment, afin de d’identifier les sources des fuites : lemonde.fr/societe/article/201

: Le "Défenseur des droits" demande une inspection des commissariats à Paris :

"Les policiers parisiens ont exécuté des ordres illégaux en évinçant des Roms et des SDF, et en procédant à un « profilage racial et social » lors de contrôles d’identité".

-> ouest-france.fr/societe/police

Cela me semble un peu antinomique d'avoir donné un titre genré à cette autorité, mais au moins elle prouve son utilité avec cette démarche. :)

-> defenseurdesdroits.fr/

Pour le j'en avais lancé un sur "Quelle voulons-nous ?"

Voilà les pistes de réflexions qui ont émergé : unutao.fr/2019/03/18/quelle-po

Vous en auriez d'autres ?

Ça vous dit de les glisser en commentaires sur l'article ?

Fin du Grand Débat, poursuite de la !! :P

Si on arrive à se mettre d'accord en tant que nation, ça finira par avoir plus de poids ! :)

@Drulac @Max_LG1987 @trollnad_dump @MathieuDarce@mastodon.xyz

Comment l'Allemagne prévient-elle les violences policières ? | ARTE : youtu.be/bAVSCVTArNg

Comme quoi le problème est vraiment culturel chez nous...!





: qu'on soit d'accord ou pas avec le format, ça ne nous empêche pas de le recréer à notre sauce et d'approfondir ensemble ces sujets..

Si les échanges sur Mastodon deviennent fructueux et intéressants, on aura peut-être même de quoi interpeller un journal pour qu'ils soient mis en avant et attirer par la même occasion l'attention sur la vivacité des réseaux sociaux libres :P

:
framapiaf.org/@unutao/10143322
:
framapiaf.org/@unutao/10144506
:
framapiaf.org/@unutao/10145003

"En , la devrait plutôt obéir à des magistrats qu’au ; les citoyens quant à eux sont légitimes à débattre de la politique d’emploi de la police et de ses méthodes, et tant que leurs actes ne constituent pas une menace sur la sécurité d’autrui, ils n’ont pas à risquer une répression violente pour avoir refusé de lui obéir. "



->

Afficher le fil de discussion

Si l'affaire existe, c’est grâce à "une génération de journalistes qui a compris que la révérence envers le pouvoir, qui a longtemps caractérisé la presse française, mettait en péril la démocratie elle-même."

"à l’Elysée comme dans l’état-major de la préfecture de police, l’idée la plus commune est que le rôle de la est de protéger l’Etat, c’est-à-dire le pouvoir et ses intérêts.", plutôt que les citoyen⋅ne⋅s.

Propositions de réformes ;) :

liberation.fr/debats/2018/07/2

À quand la réforme de la formation de la police pour que le refus d’obtempérer à un contrôle policier cesse de tout justifier ?

À quand une réflexion populaire sur la notion de proportionnalité de la réponse et sur ce qu'on demande à la ?

Quand la vengeance cessera de s'en prendre aux plus démuni⋅e⋅s en détruisant leurs biens communs au lieu d'être une force de détermination pour changer la donne ?

+ facile de détruire que de construire... :(

ouest-france.fr/pays-de-la-loi