Suivre

Grosse discussion au Capitole du Libre à Toulouse pour savoir si les licences Apache 2, BSD, MIT qui permettent aussi une redistribution commerciale et/ou propriétaires sont ou non libres / opensource !
Ce n'est pas avec ce genre de débat ultra-libriste qu'on va convaincre le grand public du danger des GAFAM et outils non ouverts… 😐

@Ysabeau L'intervention de @bortzmeyer lors des questions était pertinente, ce qui me chagrine (OK, une seule demi-journée est passée et je ne peux assister à tout simultanément) : j'ai l'impression que la part des confs destinées aux développeurs est de + en + importante par rapport à celles visant les utilisateurs en général…

@valeryan24 @Ysabeau Justement, les questions de licence sont une question politique et non technique. Elles n'intéressent pas que les développeurs. Le sujet « Android est-il libre ? » est vraiment important.

@bortzmeyer Oui il est capital, mais la conf' était dans la thématique "Les enjeux du libre", pas DevOps ou C++ donc, tout en restant technique, je m'attendais à un exposé qui se place aussi du côté de l'utilisateur, et j'espérais que l'orateur nous parle de LineageOS, /e/ ou Fdroid, pas juste des licences en dév'…

@valeryan24 Son orientation était assez « entreprise qui fabrique / distribue des smartphones et qui cherche un OS à mettre dessus », en effet. (L'idée d'avoir un juriste revoir les 600 licences, par exemple.)

@valeryan24 @Ysabeau @bortzmeyer

Je crois que cette discussion sur la libritude des licences est importante. car les licences font le monde du logiciel. S'il n'y avait pas eu l'intégrisme de stallman qui a toujours poussé (même contre tous) dans le 'bon' sens, pas certains qu'on aurait du linux sur tant de desktop.
Si le grand public n'est pas au fait de ces discussions, il ne peut agir politiquement et s'il ne comprends pas ces problématiques, autant qu'il reste sur windows ou mac.
../..

@valeryan24 @Ysabeau @bortzmeyer

Le libre est, de mon point de vue, une question politique et pas une question technique. Et une question politique se traite en politique. Il doit y avoir un cœur d'utilisateurs 'politiques', ceux qui acceptent d'utiliser même si cela fonctionne mal, le temps de porter les projets jusqu'à ce qu'ils soient grand-publiquement acceptable. Et plus il y a d'utilisateurs politiques, plus il peut y avoir de projets. Si on perd cet objectif ../..

@valeryan24 @Ysabeau @bortzmeyer
Si on perd cet objectif “politique” le libre mourra à petit feu, il sera petit à petit phagocyté par le monde du proprio. Et comme les acquis du CNR ont été récupérés en 2 ou 3 générations, dans le même temps il s’éteindra ; il restera des bribes de code sur gitlab avec 15 utilisateurs dans le monde.

@Ysabeau @valeryan24 Dans ce cas, il ne faut surtout pas venir à ma.conf' cet après-midi, parce qu'on n'y parlera que de politique (comme ce matin).

@valeryan24

hé oui mon brave ...
surtout qu'avec la pléthore c'est un des problèmes tant du numérique que du libre opensource ...

mais comme les chinois qui se baignent dans des déchets ...

Le numérique se complet dedans ...
tout en dénonçant le dérèglement climatiques et les autres pollutions ...

@valeryan24 1) Il n'y a pas vraiment eu de discussion. La question est réglée depuis longtemps. 2) Pas du tout d'accord avec le ton paternaliste : le grand public peut parler politique ou droit, lui aussi.

@bortzmeyer Pas certain que le grand public connaisse la différence entre libre et opensource - je ne dis pas que ce n'est pas important, mais là on est pas dans la politique ou le droit quotidien, et il y a beaucoup d'enjeux à faire prendre conscience (inter-opérabilité, filtrage des contenus délégués aux GAFAM, vie privée et données de santé dans le cloud…) également.
Nul paternalisme, réaction sur le coup un peu volontairement vive, mais il m'a manqué 1 angle ds cette conf

@valeryan24 Pour le grand public, la confusion a été délibérement créé avec ce terme d'open source, qui ne veut rien dire et qui a été inventé justement pour embrouiller les gens.

Quand on me demande la différence, c'est simple, je réponds « il n'y en a pas, "open source" ne veut rien dire de précis et est utilisé pour désigner plein de choses différentes »

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !