Financer un service public avec une loterie, c'est finalement imposer les personnes les moins formées au math et les plus sensibles à un rêve. Vraisemblablement les moins éduquées et les plus pauvres.

Donc, c'est littéralement faire payer les plus pauvres.

Suivre

@ploum ce serait rigolo d'avoir des loteries pour plus de trucs, par exemple pour les indemnités du président et de ses collaborateurs, se serait probablement plus fiable qu'un sondage pour la côte de popularité!

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractères), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.