Suivre

Les experts pointent du doigt la disparition des haies et des arbres, l’usage de pesticides, l’expansion de l’irrigation et la destruction des pâturages comme principaux responsables du déclin de la biodiversité dans les espaces cultivés, qualifiés d’ « inhabitables monocultures à rendement maximal ». sudouest.fr/2019/11/07/2-500-s Aidons les paysans à changer.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !