Suivre

Mes mains indolentes pianotent
Une ode à la chaleur.

Sur cet air étouffant,
Les
caractères
du
terminal
dansent.

Travail étrange que de produire
La chaleur qui m'accable,

Jusqu'où suis-je prête à
Lutter
Contre
L'absurdité de nos systèmes ?

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrôle de vos données avec Mastodon !