Loi anti-haine : proposée il y a 6 semaines par la députée Laetitia Avia, cette loi, à l'instar du règlement de #CensureTerro et #DirectiveCopyright, veut faire des GAFAM les régulateurs d'Internet, leur imposant de supprimer en 24h les propos "haineux".

laquadrature.net/2019/05/09/un

Nous avons déjà un aperçu de la véritable finalité de ces lois anti-méchants : la police française avait signalé à Google une caricature de Macron sous les traits du dictateur Pinochet. Nous avons obtenu plus d'information sur ce qui s'est passé grâce à une demande #CADA

Afficher le fil de discussion

Après avoir enregistré la caricature en « injures et diffamations xénophobes ou discriminatoires », la police a agi en moins de 24h pour la signaler à Google. Difficile de ne pas y deviner comment la future loi sera dévoyée en outil de censure politique par le gouvernement.

Afficher le fil de discussion
Suivre

@LaQuadrature
Dire Macron Pinochet c'est xénophobe ? Ben oui, c'est vrai que ce n'est pas très sympa pour les chiliens.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !