Pouet épinglé

Pour le 1er avril, j’ai enfin pris le clavier pour raconter un peu ce que je fais en ce moment.

J’y parle de (un gestionnaire d’émulateurs pour jeux rétros), de (un bot IRC), de mon envie de faire fonctionner le module amdgpu avec et des aventures dessinées de Tix et Romaric.

pacmiam.tuxfamily.org/articles

Pouet épinglé

The new version 0.11.2 of is available.

I will write an article about this version. And for the 0.11.0 and 0.11.1... Maybe... :blobwhistle:

For now, it's available on Pypi and Framagit :blobreach:

framagit.org/geode/gem

PacMiam a partagé

Ils sont où les « je suis pas d’accord mais je me battrais pour que tu puisses le dire » pendant que le gouvernement criminalise les musulman·es, dissout les associations de défense contre les discriminations et veut empêcher les opprimé·es de se réunir sans leurs oppresseur·es ?

PacMiam a partagé

Bon, le premier avril est fini et les poissons avec… alors quand je vous annonce que DNS Witch est désormais ouvert au public, c’est pas une blague !

Cette annonce discrète sera suivie d’une annonce plus détaillée dans les jours suivantes, qui reviendra sur le pourquoi du comment. En attendant, j’espère que ce service pourra vous être utile. N’hésitez pas à me faire des retours sur le site web.

Un grand merci à @bksp qui a rejoint le navire depuis plusieurs semaines et qui m’a permis d’avancer.

#DNSWitch #DNS #EU_org

Pour le 1er avril, j’ai enfin pris le clavier pour raconter un peu ce que je fais en ce moment.

J’y parle de (un gestionnaire d’émulateurs pour jeux rétros), de (un bot IRC), de mon envie de faire fonctionner le module amdgpu avec et des aventures dessinées de Tix et Romaric.

pacmiam.tuxfamily.org/articles

PacMiam a partagé
PacMiam a partagé
#commune
Treize jours avant.
Nous sommes le 5 mars 1871 et les drapeaux rouges fleurissent aux fenêtres des quartiers populaires de Paris. A Neuilly, par contre, on ferme les volets. Au Parlement, Victor Hugo s’exclame, prophétique : " L’heure va sonner, Messieurs ; nous la sentons venir… cette revanche prodigieuse...".
Nous sommes le 5 mars 1871 et dans le splendide appartement du diplomate turco-égyptien Khalil-Bey, un tableau est accroché à une cimaise. Jamais un musée ne l’aurait accepté, celui-là. Son auteur, c’est Gustave Courbet, proudhonien, communard, génie. Ce tableau s’appelle « l’origine du monde »
Nous sommes le 5 mars 1871 et un Ardennais de 16 ans, est arrivé à Paris ; il veut basculer dans « l’ivresse sociale ». Mais les choses n'ont pas encore commencé, alors il rentre. La légende rapporte qu'il serait revenu à Charleville à pied. Menacé de maison de correction par sa mère, il va embarquer sur un bateau ivre de poésie. Il s’appelle Arthur Rimbaud.
Nous sommes le 5 mars 1871 et Louise Michel, fille naturelle d’une servante et de son châtelain de maitre, est institutrice et précurseur(e) de la pédagogie active ; elle écrit aussi des poésies. Quand les cerisiers seront en fleur, Louise passera de l’encre noire au pétrole rouge. En attendant, elle voit parfois un ami, un fragile et discret chef de bureau qui poétise le soir ; il s’appelle Paul Verlaine. Il sera communard, discret.
Nous sommes le 5 mars 1871 et Nathalie Lemel, fonde «la Marmite», ancêtre des restaurants du cœur. Nous sommes le 5 mars 1871 et à Londres, Karl Marx demande à Elisabeth Dmitrieff, russe, 20 ans, dirigeante de l’Union des femmes, de gagner Paris… «parce qu’il va se passer quelque chose».
Nous sommes le 5 mars 1871 et comme tous les jours, Henriette Toulemonde s’est fardée pour aller faire le trottoir. Ça fait longtemps que cette prostituée de la misère ne réagit plus quand les policiers se moquent de son nom qui tombe comme une prédestination. Elle sera l’égérie furieuse des barricades, fusil à la main, promettant une nuit d’amour à qui se battra. A l’officier versaillais qui, un jour de mai, lui désignera son poteau d’exécution en lui disant : « toi, fous-toi là », elle répondra : «Qui êtes-vous, Monsieur, qui tutoyez les femmes?»
Nous sommes le 5 mars 1871 et Charles Hugo, fils d’Adèle et de Victor, secrétaire de Lamartine, marié à Saint-Josse-Ten-Noode à la bruxelloise Alice Lehaene, a 44 ans. Il n’a plus que 13 jours à vivre.
Nous sommes le 5 mars 1871 et Louis Rossel, provençal protestant, capitaine de l’armée française à Metz, démissionne de l’armée. Professeur bénévole en école ouvrière, il avait écrit : « On leur a appris à lire mais pas à la manière de s’en servir ». Il a 27 ans. Il aura toujours 27 ans. Il n’est pas socialiste mais gagne Paris et rallie la classe ouvrière. Le général De Gaulle vouait un véritable culte à cet officier qui avait dit «non».
Nous sommes le 5 mars 1871 et Gustave Rouland, Gouverneur de la Banque de France, écrit à Thiers, chef du gouvernement conservateur; il lui dit toute la peur que le peuple de Paris lui inspire : «ces gens-là Monsieur, c’est la République Rouge ; ces gens-là, Monsieur, ne connaissent qu’une défaite, celle qu’on leur infligera par la force...».
Nous sommes le 5 mars 1871 et les danseuses des folies bergères écrivent une lettre publique au gouvernement Thiers pour protester contre le défaitisme, la lâcheté et la politique anti-sociale des classes dirigeantes.
Nous sommes le 5 mars 1871 et Jules Vallès, enfant battu, journaliste, fait paraître le premier numéro de son journal : Le Cri du Peuple, sur une feuille grand format, 5 colonnes à la page, vendu 10 centimes.
Nous sommes le 5 mars 1871 et il fait encore très froid dans les hautes solitudes de Kabylie. Depuis plusieurs semaines, El Mokrani et son frère Boumezrag, constatent ainsi qu'il y a de moins en moins de soldats français. Ils repartent en masse à Paris où il se passe quelque chose... Alors ils lancent un mot d'ordre : "Unfaq urrumi" ! Guerre décoloniale. Le plus grande révolte kabyle va commencer dans 13 jours. Aussi ..
Nous sommes le 5 mars 1871 et Eugène Varlin, artisan-relieur, syndicaliste, internationaliste, se souvient qu’il avait déclaré à son procès pour fait de grève en 1869 : « tant qu’un homme pourra mourir de faim à la porte d'un palais où tout regorge, il n’y aura rien de stable dans les institutions humaines ». Rien…
Nous sommes le 5 mars 1871 et à l’orphelinat des mauvais pères de la charité, Jeannot dit « le frisé » se réveille dans son dortoir de merde… Bientôt il deviendra pupille de la commune, bientôt, comme des centaines d’enfants en armes, il ira sur les barricades venger son enfance saccagée.
Nous sommes treize jours avant la Commune insurrectionnelle de Paris. L’heure va bientôt sonner. L’heure de la revanche prodigieuse…
#JeanPaulMahoux, historien, écrivain et quelques autres trucs. Final d’une carte blanche non publiée (c’est dingue que les journaux ne veulent pas des textes de 30.000 signes) à paraître peut-être sur Médiapart).

The new version 0.11.2 of is available.

I will write an article about this version. And for the 0.11.0 and 0.11.1... Maybe... :blobwhistle:

For now, it's available on Pypi and Framagit :blobreach:

framagit.org/geode/gem

PacMiam a partagé

Je suis la mode, tout le monde parle des #NFT donc je m'y mets aussi. Comment ça marche et ça sert à quoi ?

bortzmeyer.org/nft.html

PacMiam a partagé

De là où je viens (un autre pays, un autre siècle), le marqueur principal de "réussite dans la vie" était de se trouver une bonne petite planque. Càd un boulot pépère, sans heures sup, sans stress, sans challenge, mais avec la possibilité d'un rythme de vie sain et donc de ne pas vivre pour son travail. Cette notion de planque était largement partagée dans la société, à travers les différentes couches sociales que j'ai pu fréquenter, quel que soit le niveau de formation. Et y compris par les employeurs eux-mêmes !

J'ai moi-même connu des planques. J'ai de nombreux souvenirs. Quelques jours après mes débuts comme ouvrier dans un entrepôt, le chef m'a demandé de ralentir la cadence sur la préparation des commandes sans quoi il n'allait pas savoir comment m'occuper. Lors de mon premier jour dans mon premier emploi de bureau, le patron m'a expliqué "Chez nous il n'y a jamais trop de travail, donc vous ne ferez jamais d'heures supplémentaires." Et c'était vrai : mes tâches étaient accomplies en 1-2 journées par semaine. Le reste du temps je lisais ou jouais. Je m'y ennuyais aussi beaucoup, mais quelquefois je me demande si je n'aurais pas mieux fait d'y rester.

Arriver en France en 2010 et y découvrir la fucking valeur travail (terme alors inconnu pour moi) a été pour moi un vrai moment de dystopie, un choc dont je ne me suis jamais remis. J'ai vécu et observé ici des (auto-)abus inimaginables. Je n'ai plus jamais entendu parler de planque, ou alors de manière péjorative pour désigner des planqués, sous-entendu des profiteurs qui ne bossent pas dur.

Depuis je me suis démerdé pour me planquer tout seul, mais je me demande avec nostalgie si la mentalité de la planque, dont j'apprécie aujourd'hui pleinement la raison d'être, a toujours cours là-bas et aujourd'hui. S'agissait-il d'une réelle différence culturelle, ou bien est-ce l'époque qui a simplement changé, mon expatriation coïncidant avec un certain virage globalisé vers des valeurs de droite ?

#travail #société #planque

PacMiam a partagé

Pour finir la journée, j'ai rédigé "A la recherche d’une nouvelle aventure" blog.genma.fr/?A-la-recherche- où j'explique tout.

PacMiam a partagé

🚀 New chapter added to the Guile Hacker Handbook! 🚀

A book to learn Guile in a style 👽

⬇️ Check it out ⬇️
🇫🇷 🇬🇧 jeko.frama.io

Do you know what a character set is ? Now I do haha 😅

PacMiam a partagé

[Nouvel article] Qu'est-ce qu'un riche ?

Puisque le sujet est sur la table, repolitisons un peu la question…

grisebouille.net/quest-ce-quun

PacMiam a partagé

With all the character sprites done, here's a neat little lineup of the main cast with their normal and fancy outfits 👀 This feels like quite the milestone, and I can properly get to work on the coding for the game now!
#lovewood #gamedev #digitalart #art #mastoArt

PacMiam a partagé
PacMiam a partagé

Y a pas à dire, documenter les trucs, c’est bien.
Je viens de réaliser une opération¹ oubliée depuis la màj vers Buster (un an et demi) sur un serveur. Bah grâce à ma documentation, j’ai pas galéré à retrouver les commandes à passer²

DOCUMENTEZ TOUT !

¹ passage de node 10 à node 12
² réinstallation des dépendances de Peertube

PacMiam a partagé
Vous avez remarqué comme les gens se pâment devant les milliardaires "philanthropes" et leur soit-disant générosité, alors que leur philanthropie, dans la très grosse majorité des cas, consiste à choisir qui va bénéficier d'une infime quantité de l'argent qu'ils ont amassé en exploitant le travail des autres (et/ou en pillant les données personnelles de leurs utilisateurs), et essayer de résoudre des graves problèmes d'inégalités qu'ils ont grandement contribué à aggraver ?

Philanthropie qui n'aurait d'ailleurs pas lieu d'être si la société dans laquelle ils évoluaient avait un juste système de redistribution des richesses. Le genre de système qu'ils ont, la plupart du temps, passé leur carrière à combattre, ou à essayer d'esquiver le plus possible...
PacMiam a partagé
PacMiam a partagé

« Comment se fait-il que j’aie besoin d’un certificat d’aptitude pour faire de la danse alors qu’une déclaration sur l’honneur suffit pour la chasse ?
D’ailleurs, pourquoi peut-on obtenir son permis de chasse à seize ans, deux ans avant sa majorité ? »
reporterre.net/Le-combat-des-a

PacMiam a partagé
PacMiam a partagé

Pollution lumineuse depuis quelques semaines à #Toulouse par le nouvel éclairage nocturne du Stadium…

PacMiam a partagé

À partir de maintenant, je ne dirai plus GitHub, mais Microsoft GitHub.

Afficher le fil de discussion
Déplier
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !