: La France est-elle un club de golf ?

La situation du prolétariat peut-elle être améliorée par l’éviction d’une partie du prolétariat ? C’est la théorie du « club » promue par l’extrême droite. À l’approche d’élections européennes dont la campagne s’annonce déjà nauséabonde (Salvini, Aquarius, etc.), nous publions un extrait du Temps Obscurs, avec l’accord des auteurs : alternativelibertaire.org/?Ant

24 novembre à : marche contre les violences faites aux femmes

Alternative libertaire 49 soutien et relaie cet appel à mobilisation dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes.
Soyons nombreux et nombreuses samedi 24 novembre 2018 à 15h devant la préfecture de Maine-et-Loire (Place Michel Debré) : alternativelibertaire49.fermea

Face à la , où en est l’ américain ?

Les coups d’éclat russes ou la montée en puissance chinoise ne doivent aveugler personne. Si certains équilibres militaires vacillent, les États-Unis restent, de loin, la principale puissance impérialiste, la seule d’envergure planétaire. Il faut dénoncer ses agissements… sans taire ceux de ses concurrents : alternativelibertaire.org/?Fac

Alternative Libertaire de novembre est en kiosque

Où trouver le : web2store.mlp.fr/produit.aspx?
L' annuel est toujours à 20 euros, 15 euros pour les précaires, 30 euros hors France métropolitaine. Donc n'hésitez pas à vous abonner pour nous soutenir : boutique.alternativelibertaire
Encore mieux, pour aider Alternative libertaire à se maintenir en kiosque, souscrivez aux Ami.e.s d'AL : alternativelibertaire.org/?Aut

et l' (1917-1921)

Quand on pense russe de 1917, il est courant d'opposer les forces réactionnaires, les « blancs », aux révolutionnaires, les « rouges ». Il convient, néanmoins, de revenir sur le rôle d'une troisième composante : celle des anarcho-communistes d'Ukraine, menés par Nestor Makhno, qui expérimentent une véritable à partir de novembre 1918 : alternativelibertaire.org/?Mak

Cheminot.es : la continue !

n'aura pas attendu longtemps pour afficher sa volonté de casser les salarié-e-s de la . Loin de ses discours de bon communiquant pendant la , lorsqu'il affirmait que les cheminot-e-s ne verraient pas leur statut modifié, le nouveau ton est donné dans l'entretien qu'il a accordé aux Echos. Plusieurs milliers de postes supprimés, renégociation sur l'avancement, “new deal social”… : leraildechaine.org/post/178975

Existe-t-il un vert ?
« Il n’y a pas d’énergie industrielle verte, il n’y a que des intérêts capitalistes et la colonisation des campagnes doit cesser ! »

Jeudi 11 octobre à partir de 20h, Débat avec Alternative Libertaire et

Le Barricade, 14 rue Aristide Ollivier (Montpellier)

: Coquery-­Vidrovitch, « Les Routes de l’ »

Deux livres cosignés de Catherine Coquery-­Vidrovitch proposent une remarquable synthèse, puisant aux sources les plus récentes, sur le drame que furent les traites africaines : alternativelibertaire.org/?Les

: au travail, dans le syndicat, quelle action ?

11 octobre. Formation-débat organisée par Alternative Libertaire Lorient. Sur inscription : alternativelibertairelorient [at] laposte.net : alternativelibertaire.org/?Lor

- Toutes à y gagner, enjeux , enjeux syndicaux : alternativelibertaire.org/?Liv

C’est au printemps 2017 que les éditions Syllepse ont publié Toutes à y gagner, ouvrage-bilan à l’occasion des vingt ans des Intersyndicales femmes.

à l’ , toujours en danger

L'auteure a sorti une nouvelle bande-dessinée, en réaction aux propos anti-IVG du président du Syndicat national des gynécologues : emmaclit.com/2018/09/14/droit-
"Nous ne sommes pas là pour retirer des vies" : le président du syndicat des refuse de pratiquer des : tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann

A lire "IVG : Un droit (jamais) acquis", paru dans le mensuel AL de septembre : alternativelibertaire.org/?IVG

Jeudi 27 septembre, Alternative Libertaire organise un apéro-débat intitulé « l'État en question », sur inscription (via l'adresse alternativelibertairelorient [at] laposte.net) !

Adamu 1998 : Ils ont tué une femme, pas son : albruxelles.wordpress.com/2018

Semira incarnait, à sa manière, la des femmes pour leur et la aux politiques d’ et de migration inhumaines. L’État s’est appliqué à la faire taire...

sonne l’ dans son nouveau : : libertaires93.org/Daeninkcx-so

Didier Daeninkcx est un gars du 93. prolifique connu pour ses engagements , et , il est aussi régulièrement au cœur des polémiques qui agite le milieu du .

Alternative Libertaire sur

Retrouvez toutes les : peertube.social/accounts/alcha ou :

- Libertaire TV, un point de vue rouge et noir sur l’actualité (54 vidéos) : peertube.social/video-channels
- CAL TV, Vidéos des Collectifs Alternative Libertaire (9 vidéos pour le moment) : peertube.social/video-channels

** Abonnez-vous ! **

A lire également Dialogue autour de « Premières mesures révolutionnaires » : alternativelibertaire.org/?Dia

Un long entretien entre Eric Hazan (éditions La Fabrique), Guillaume Davranche et Jean-Yves Lesage (Alternative libertaire) autour du .

Six ans après L’Insurrection qui vient, que nous avions modérément apprécié, les éditions La Fabrique publient Premières Mesures révolutionnaires, d’Éric Hazan et Kamo, un jeune militant.

/ : Réparer plutôt qu’enfermer : : alternativelibertaire.org/?Chi

Pour trouver une autre manière de rendre la , il faut peut-être se tourner vers le Chiapas, au . Les principes de l’autonomie ont révolutionné la justice pour en faire une forme de dialogue réparateur au service de la communauté, auquel tous ses membres participent.

Se révolter, se former, s'organiser !

Dans les universités, les lycées, et tous les lieux d'étude, les militant.e.s d'Alternative libertaire se battent pour un enseignement démocratique et critique, et diffusent des pratiques autogestionnaires pour garantir l'autonomie des luttes de la jeunesse.

POUR VAINCRE LE CAPITALISME ET TOUTES LES OPPRESSIONS, REJOINS ALTERNATIVE LIBERTAIRE ! Trouver un groupe local : alternativelibertaire.org/?Joi

Afficher plus
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractères), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.