Amélie HH a partagé

En tout cas je vais reprendre la bonne habitude de la du dimanche, et peut-être même des jours de semaine pour profiter des vacances 😉

la ville
complice
resserre son étreinte
aux épaules
des amoureux
ils glissent
entre ses mains
chaudes
disparaissent
étoiles filantes
dans la nuit souterraine.

En tout cas je vais reprendre la bonne habitude de la du dimanche, et peut-être même des jours de semaine pour profiter des vacances 😉

la ville
complice
resserre son étreinte
aux épaules
des amoureux
ils glissent
entre ses mains
chaudes
disparaissent
étoiles filantes
dans la nuit souterraine.

Amélie HH a partagé

Enfin en vacances ! Enfin du temps pour passer par ici et éviter de m'affronter aux tas de bazar à ranger dans les différentes pièces de l'appartement. Du temps pour écrire plein de poésies, pour mettre de l'ordre dans mes fichiers de boulot et dans ma tête... Du temps pour le potager et les enfants, pour la famille et les ami.e.s...
Je ne jamais avoir le temps ! ;-))

Amélie HH a partagé

L’abus de Google à l’École peut nuire gravement à notre société...
cemea.asso.fr/spip.php?article

Elle est des nô-ôtres ! Elle a bloqué un fâcheux agressif comme les au-autres.

"Comment Google a pris possession des salles de classe." De larges extraits d'une édifiante enquête du New York Times traduits et présentés pour l'édition "La guerre scolaire qui vient" sur le Club de Mediapart. Pour que ça n'arrive pas en France... @CCailleaux blogs.mediapart.fr/edition/la-

Vraiment très en colère contre les direction nationale de la FCPE qui a servi la soupe pendant 5 ans à une politique promouvant, en guise de politique éducative, le remède miracle de l'autonomie et du renvoi aux décisions locales, et à la gestion locale de moyens fort contingentés. Et quand Macron et Blanquer veulent faire pareil en s'appuyant sur les MÊMES textes ça gueule. Quelle bande de buses.

Il faut un temps magnifique, à se mettre dans une chaise longue pour regarder rougir les fraises, et il faut faire ces s...... de bulletins et ce p...... de ménage (seuil de tolérance au bazar et à la saleté largement dépassé...)

Et maintenant il est plus que temps de livrer la de la semaine, à minuit mon orage se change en crachin ! (Oui chaque dimanche je poste une toute fraîche, ou réchauffée !)

L'odeur du jour
Après l'orage
L'odeur de rage
après l'amour
La terre en nage
et sur les corps
Des nuages tendres
roulent encore
À la marge du ciel.

Les orages de vendredi n'avaient pas fait de dégâts, il faisait bon, pas trop chaud non plus, c'était un vrai plaisir physique de travailler cette terre bien fraîche, de creuser des petites cuvettes autour des pieds de tomates, de poivrons, d'aubergines, de griffer de biner etc.

J'ai également mangé ma première framboise (si jolie, cachée entre les feuilles, que je l'ai d'abord photographiée) framapiaf.org/media/cTxgziHAQ1

Les deux plus que j'aie vues dans mon potager aujourd'hui sont une coccinelle dans un pied de poivrons pas tout à fait encore en fleurs mais presque, et ces futures mûres si délicates et pleines de promesses. framapiaf.org/media/Emsi8kdqHP framapiaf.org/media/yMRFKb6qqC

Jeanne Cherhal. Canicule. À écouter là maintenant dans la fraîcheur du soir, couché.e à plat sur le carrelage devant la fenêtre ouverte :-)
youtu.be/Cn-IoUsXpVo

Ma de la semaine pour un jour de soleil...

Le baiser
devient morsure
Et le soleil
te brûle
Dans son étreinte
déchirure
Un pas de plus
Tu glisses
Des délices aux abîmes
La joie
Nourrie de la douleur
Au fond de toi.

Comme c'est la fête des mères j'ai envie de mettre des enceintes sur le balcon et de passer à fond cette chanson d'Anne Sylvestre qui est un de mes hymnes personnels : "Lâchez moi" deezer.com/track/229814

Pas la peine de partir pour ce long week-end avec un jardin à bichonner et ce temps superbe. Au potager j'aime les travaux ingrats (désherbage manuel, bêchage, binage) mais la patience que nécessitent les semis me fait défaut. En revanche je prends le temps qu'il faut pour soigner les fraisiers, et cueillir méticuleusement les fraises (avec ce temps, on aura mangé près d'un kilo cette semaine) Bref... Cultivons notre jardin ! framapiaf.org/media/X9rkWNUBxx

Amélie HH a partagé

Gianmaria Testa était cheminot (oui, comme Didier Wampas).

Erri de Luca, de lui: "Tes chansons servent à un garçon pour s’improviser homme, elles servent à un homme pour redevenir un garçon. Une femme soupire : si c’était vrai. Tant que tu chantes, c’est vrai. "

Solo per dirti di no
youtube.com/watch?v=nHpBUtmQB-
#PouetRadio #TootRadio

Il y avait 6 équipes de roller-hockey sur la patinoire aujourd'hui pour le tournoi mini-poussins. Et sur ces 6 équipes de 5 à 8 gamins, cette fois-ci, une seule gamine. Et cette gamine c'était la mienne. Et c'était son anniversaire en plus. On l'appelle , 7 ans déjà. Je n'arrête pas de râler de devoir faire le taxi pour les entraînements, les tournois, toussa. Mais je suis drôlement fière quand même.

La de la semaine est pour les amateurs et amatrices de travaux pratiques en milieu confiné. Attention, ça peut faire mal :-))

Chimie

S'il arrive aux corps
Frottés l'un contre l'autre
De s'enflammer
Aux cœurs portés à ébullition De déborder,
Ne tentez l'expérience
Que dans un lieu
Bien aéré
Avec prudence
Et curiosité.

Afficher plus
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractères), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.