Astrid utilise framapiaf.org. Vous pouvez læ suivre et interagir si vous possédez un compte quelque part dans le "fediverse". Si ce n’est pas le cas, vous pouvez en créer un ici.

Astrid @arden@framapiaf.org

Astrid a partagé

Thanks for all the ideas yesterday! So, mascot, round 2: A, B or C?

Astrid a partagé

We've got 3 new opportunities to join our team!

- Fundraising Director
- Project Manager for Network Projects
- Project Manager with Product Exp

These full-time positions can be performed remotely or from our office in Seattle. torproject.org/about/jobs

Astrid a partagé
Astrid a partagé

The waters streamed on endlessly into the golden arms awaiting them.

Petite balade et grandes questions à Groningen.

Astrid a partagé

Live: We Make The City: Next Generation Cities

dat://live.ar.al/2018/06/21/we-make-the-city-next-generation-cities/

live.ar.al/2018/06/21/we-make-

Astrid a partagé

Bonne nuit Mastodon. May your dreams treat you well.

Astrid a partagé

love you Masto. take care, please. It's rough out there and focusing on the macro is so goddamn depressing. Try to make sure the micro is worthwhile. Reach out to others, tell somebody you love them, ask somebody about their day. Just try to make small changes to make this a better place.

Astrid a partagé

I'm proud to announce today that I'll be founding The Not-So-Boring Company™, a brand new start-up whose mission is to make Gay Space Communism a reality.

Astrid a partagé

Anthropologie politique, "Conséquences et substrat anthropologiques de l'ordolibéralisme" - Alexandre Duclos

youtube.com/watch?v=9r3JnbTJt1

Astrid a partagé

Donnez un coup de pouce à Peertube !

Dans le monde du logiciel libre, on ne présente plus Peertube, une plateforme d’hébergement de vidéos en pleine évolution. Et non, ce n’est pas comme YouTube ! YouTube est une plateforme qui centralise les données de ses utilisateurs, quand PeerTube propose la transparence de son code source, fonctionne sur la base d’un système de fédération et de diffusion en pair-à-pair.

Aujourd’hui, PeerTube a besoin d’un coup de pouce !...

colibre.org/6626-2/

Astrid a partagé

Inutile de lire le contenu des messages, leurs destinataires, leur fréquence suffit à mettre dans des cases, à cataloguer. À tort ou à raison, peu importe, je n’ai aucun moyen de savoir quelles étiquettes me sont accolées.

La première étape pour protéger sa vie privée et celle de ses contacts, c’est de fuir Gmail. Prenez par exemple un nom de domaine chez Gandi (copinage gratuit), vous aurez pour le même prix des adresses mail non intrusives, un site Web… Protégez–vous, protégez vos proches !

Astrid a partagé

Au passage, étant parent, je découvre le monde merveilleux des professionnel·le·s de la santé et suis horrifié du nombre d’entre elleux qui utilisent des adresses gmail. C’est ici que prend tout son sens le pouvoir et le danger de l’analyse des meta-données des messages.
J’ai beau utiliser des adresses de courriel respectueuses de ma vie privée, à chaque fois que j’écris à un·e professionnel·le de la santé, Google sait que je suis en relation avec un·e spécialiste en tel ou tel domaine …/…

Astrid a partagé

48 hours til Hamilton in London aaaah

Astrid a partagé

Je pleure dans le bus du retour.
Aujourd'hui le Defenseur des Droits était au DEMIE. Devant, avec moi il y avait I. En errance à la rue depuis un mois. Les yeux par terre, répétant "j'ai tout fait bien, si le juge dit que je suis majeur j'irai dormir sous un pont.". Brisé. Les salopards de collabos l'ont tué psychiquement. Ce que la torture, l'abandon, l'esclavage n'ont pas réussi, la Dases, la Croix-Rouge et la Ville de Paris l'ont fait.

Astrid a partagé

If you’re an artist / creator / person who makes things and puts them out in the world: go you. Seriously. That’s awesome. Good luck with whatever you’re working on right now, despite your doubts. Making things is a big deal and it takes guts.

Astrid a partagé

Rappel qu’à chaque fois que quelqu’un dit : « les relations entre hommes et femmes sont devenues si compliquées  », ce n’est pas les violences genrées, la domination et l’exploitation économique qu’il trouve compliquées, mais que les femmes puissent maintenant s’en plaindre.

twitter.com/Melusine_2/status/