@maiwann @krichtof
et je conserve dans sa typologie le X, sciemment et avec résistance, pour son facteur inclassable et ses diversités.

@maiwann @krichtof
J'avoue ma conception du tiers-lieux comme un processus, donc c'est beaucoup plus que 4 murs et toit ;-)

@krichtof Un endroit où je suis à l'aise de passer du temps, quoi que j'y fasse, seule ou à plusieurs :3

(Pour une angoissée sociale comme moi, c'est déjà énorme de pouvoir se trouver dans un lieu sans avoir l'impression de gêner / déranger !)

Hey j'ai une question pour vous @clairezed @XavCC @maiwann ! Alors je vous pose la question ici où c'est plus congruent qu'ailleurs ;)
Pour vous, c'est quoi un tiers-lieu ? Quelle est sa fonction dans notre société ?
Merci pour vos réponses <3

📝 Zam : Premier contact ! 🙌

Premier article d'une looooongue série de 18 où je vous raconte les coulisses de Zam, un outil pour la gestion des amendements coté ministère. J'y décortique du travail d'équipe, à distance, du design d'interface (ergonomie / graphisme). Bref c'est super, et ça commence là :

maiwann.net/blog/zam1-premier-

Datez vous vous-même au carbone ! (Dans vos bio réseau zocios ou vos papiers d'identité)

Exemple :

né·e en XXX ppm de CO2 atmosphérique ; aujourd'hui 415 ppm

Pourquoi ?

Vous situez autrement dans l'histoire du système terre et dans les systèmes monde permet d'envisager notre situation individuelle et collective aussi autrement

Renversement de narration de notre vécu permet de bousculer un peu ou beaucoup les discours

fr.co2.earth/annual-co2

fr.wikipedia.org/wiki/Dioxyde_

esrl.noaa.gov/gmd/ccgg/trends/

J'étais déjà pas enjoué au départ, il y a quelques années, avec ces idées de badges de compétences dans des lieux collaboratifs, qui avant (et non tout n'était pas mieux avant) sentaient bon l'insouciance et les libertés, peu de hiérarchie

Puis formalisation avec marketing de ces compétences m'a donné envie de fuir

Maintenant je vois une iconographie qui me rappelle le milieu militaire. Mon dégoût devient rejet et même résistance.

Ou alors je délire seul ?

#Fablab

nitter.drycat.fr/milletrds/sta

@XavCC À ma découverte des open badges, je me suis dit que c'était une super solution à mon problème définition de parcours d'apprentissage non linéaire...

Et en essayant de m'y mettre, je me demande bien pourquoi faire tout ça... Il y a un coté « la médaille au dessus de la cheminée » qui n'est peut-être pas aussi efficace qu'arriver à faire sa première crêpe, écrire sa première récursion, lancer son premier serveur...

Et pour ça, on commence par occuper cet espace en accueillant plutôt qu’en proposant, on observe ce qui vient et on voit ce que des ordinateurs pourraient faire pour que ça tienne quand on n’y sera plus, tous seuls ou avec des humains qui ont autre chose à faire 🙂

Bref, on veut tester l’hypothèse selon laquelle un espace réellement commun peut être autogéré grâce à du logiciel plutôt qu’administré, ce qui permettrait de recréer du collectif dans des contextes budgétaires qui ne permettent pas l’emploi d’équipes d’animation locales.

On peut diminuer le coût administratif grâce à des logiciels qui effacent cette complexité en autonomisant les usagers, y compris de nous-mêmes. Un calendrier partagé, une bête interface web sur un tableur… on reste low-tech mais la ludothèque survivra au départ des initiateurs.

Par exemple : sur la base de l’ouverture quotidienne d’un espace commun, une habitante veut créer une ludothèque.
Problème : qui ouvre et ferme la salle, qui gère les conflits d’agenda, qui tient l’inventaire… sur la durée, les assos s’épuisent toujours.

En ouvrant un espace qui se veut « au service de » sans poser de contrainte, on rend tangible l’offre jusqu’ici virtuelle, et on apprend des usages réels qui vont émerger.
Si usage il y a, on pourra outiller avec du logiciel pour une gestion réellement commune et non médiée.

Oui, c’est un , mais n’a pas vocation à gérer des espaces de . L’idée est d’élargir la découverte des besoins à la population rurale et pas seulement aux instances publiques : comme personne ne sait où placer le numérique, à nous de trouver !

On va maintenant tester la transformation de la bibliothèque communale, habituellement ouverte quelques heures par semaine, en « maison commune » depuis laquelle travailler (peinture fraîche : gitlab.com/villages-en-commun/).

Des nouvelles de (twitter.com/matti_sg_fr/status) au fur et à mesure que ma première résidence à Châteldon) avance. On a appris avec @matti que :
1. Arriver en proposant du , ça ne marche pas.

2. Offrir autre chose (ici, offre culturelle : des concerts), ça marche et ça permet de découvrir les problèmes locaux qui pourraient être résolus par du logiciel tout en gagnant en légitimité pour proposer les solutions.

Ami·es DA web, designers, UIstes… est-ce que vous avez réfléchi aux problématiques de la performance web, de l'éco-conception, ou est-ce que vous avez déjà travaillé sur des designs web en pensant à l'impact environnemental/énergétique du site/app ?

RT pour visibilité

Hep !

RDV demain matin (jeudi 14/03) 10h au DoTank, pour parler avec @Pouhiou @Montpellibre et la @CCIHerault

Inscriptions et infos sur montpellibre.fr/spip.php?artic ;)

"Seulement 8% de nos peurs sont fondées. La plupart sont des images projetées d'un futur qui n'existe pas, inspirées par un passé qui n'existe plus !"

Afficher plus
Framapiaf

Mastodon est un réseau social utilisant des protocoles Web ouverts et des logiciels libres. Tout comme le courriel, il est décentralisé.