Pouet épinglé

Un médicament toxique menace la survie des vautours en France
reporterre.net/Un-medicament-t

Le vautour est ce qu’on appelle un « cul-de-sac épidémiologique », ce qui signifie que son système digestif particulier éradique totalement les maladies, virus et bactéries lors de la consommation d’une charogne.

[...] qui en son temps, déjà, disait : « L’aigle ne vit guère que de meurtre, et on peut l’appeler le ministre de la mort. Le vautour est au contraire le serviteur de la vie. »

Je vous recommande la lecture de « "Le grand bout de la lorgnette". Crise écologique et aménagement des territoires »
publié sur le site de cette agence: blvdr.eu/
(bon c'est un google drive, alors j'en mets une copie ici:
drop.chapril.org/download/f58c
)

Aujourd'hui on dirait que les limaces sont toutes sur Tinder.
Du coup je passe en mode serial-killer de la Saint Valentin.
😈

Pour éviter les mises en examen de ministres, il faudrait instaurer un contrôle continu.

Randonnée : selon les syndicats les cartes en papiers risqueraient de disparaître. Les amateurs de randonnée font grise mine. 🏞️🗺️ reporterre.net/Randonnee-les-s

🔴 LA LIGNE ROUGE 🔴

Le mot "mensonges" pour décrire la parole de Macron fait honneur à ce qu'il vient de nous faire, là. C'est d'un autre niveau.

🎥 Caisse de grève

Le lundi c'est champis. Le temps est bien pourri pour le potager, mais au moins on refait les stocks de champignons 🙂

Quand je leur ai rappelé ça, et que préparer le futur c'était anticiper moins d'énergie disponible, donc moins de touristes et une agri + manuelle (et humaine), j'ai eu l'impression de péter au bal de la comtesse, même si certains ont semblé apprécier. J'ai terminé par ma formule favorite: «Se mettre la tête dans le sable n'a jamais empêché de se faire botter le cul.» J'ai pas vu la réaction de la sous-préfète, mais un VP de ComCom m'a jeté un regard noir 😂

Afficher le fil de discussion

Réunion de 3 ComCom hier, pour revitaliser leurs communes rurales, à côté de leurs (riches) communes viticoles. La grande idée: faire du tourisme la béquille de l'agriculture, parce que les touristes aiment les produits de qualité, venir voir les producteurs, «authenticité», «excellence», «innovation», etc. Et donc, comment faire venir les touristes ? Ah ah, c'est la vraie question en effet. Surtout depuis le covid. Ces gens ne sont pas à la hauteur des enjeux. 😠

Le , gaugé par l'averse, se faufile par la chatière. Est-ce le bon moment ? Bien trop tôt !
Il se dirige vers les gamelles, en fait le tour, grignote deux-trois croquettes. Et maintenant ? Toujours pas.
Il trottine d'un pas assuré, traverse la maison, monte l'escalier en sautant les marches deux par deux. Et là ? Non, non, mais presque.
Il saute sur le lit des deux-pattes, s'approche de leurs visages. C'est le bon moment. Il s'ébroue, envoyant des gouttes partout et commence sa toilette.

« j'suis pas dans le top ten,
j'suis toujours à la traîne.
j'suis pas dans le top 20
je ne suis qu'un vaurien.»

Attention, ça cogne à la porte...

Notez bien les changements d'instruments 🙂
youtube.com/watch?v=W9BZ8Igjxl

Je pense souvent à cette œuvre d'Erik Dietman «Au sommet après en avoir tant chié». Dans notre période de compétition acharnée et imposée pendant que tout crève, elle est très pertinente.

Hé, les complotistes, saviez-vous qu'«ils» disent que les amanites tue-mouche sont toxiques alors que c'est délicieux ? Et que c'est juste pour les garder pour «eux» ? 🙂

Déplier
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !