L'ICANN va casser les coffre forts de clefs pour la cérémonie DNSSEC: "Using 3 TCRs’ credentials, either by having their access key transferred to us in a secure manner in advance of the ceremony, or by drilling the safety deposit box that holds their secure elements."

De l'usage des noms de domaine dans la diplomatie. Le consulat français de Boston a une adresse email en @diplomatie.gouv.fr, mais après Chicago est en @consulfrance-chicago.org, losangeles en @consulfrance-losangeles.org, idem miami, nouvelle orléans, new york, san francisco, washington... Quel gâchis de noms, de moyens (+10% en moyenne le prix par an à venir en .ORG "grâce" à la vente de PIR), et belles opportunités de phishing et desinformations...

C'est bien utile de réserver tout .gouv.fr à part avec des restrictions... quand on voit les annonces de prévention qui utilisent gouvernement.fr/coronavirus comme URL. C'est clair, au moins dans le DNS, le monde est plat et n'aime pas les hiérarchies.

Comment révoquer 3% de cses certificats le même jour à cause d'un bug: community.letsencrypt.org/t/20 ou: "Pourquoi j'ai toujours pensé que les certificats incluant plusieurs noms disjoints étaient une mauvaise idée..."

@Shaft @bortzmeyer Il y a des réseaux notoirement connus pour appliquer une QoS TRÈS différente à ICMP vs TCP/UDP et donc un monitoring via ping peut "détecter" le service comme innacessible/lent/etc. alors qu'une interrogation du service en soi (via TCP/UDP) le montrera tout à fait opérationnel. Ce sont des grandes lignes évidemment, chaque cas est particulier. J'aime cependant rappeler que ping n'est (en général) pas le bon outil.

Minority report in the DNS: eurid.eu/en/news/1st-ai-suspen "an award winning AI-driven system that can detect which .eu domain names will be used for malicious purposes, and automatically suspends those before they can do any harm." Classifiers are using reputation attached to registrars, nameservers, email providers, length of registration period and of domain name, etc.

"C'était mieux avant", bah non, pas pour les RFCs en tout cas. RFC 1035: "In particular:

of the root." petit problème de texte là...

Et comme plein de TLDs, on lance une fondation/un comité pour distribuer l'argent "trop" perçu et montrer qu'on aide plein de gens ("Creating a Community Enablement Fund that will invest in initiatives serving .ORG users and benefiting PIR's educational and outreach efforts around the world.").

Afficher le fil de discussion

On a droit a une deuxième couche aujourd'hui sur: circleid.com/posts/20200113_a_ avec "We committed to limiting any potential increase in the price of a .ORG domain registration to no more than 10% per year on average" On ne sait pas plus d'où 10% arrive et "on average" donc cela peut être davantage... Faut pas se plaindre bonnes gens, 10% de 10$ ce n'est que 1$ vous pouvez bien payer cette taxe supplémentaire... et un an après, 10% de 10 + 1, etc. etc.

Afficher le fil de discussion

Les "joies" de pratiquer l'inclusion: legaldoc.dl.playstation.net/ps a "sans distinction d'identité de genre, d'orientation sexuelle, de race, d'ethnie, de nationalité, de couleur, de statut d'immigrant, de classe sociale et économique, de niveau d'éducation, de taille, de statut familial, d'orientation politique, de religion, de capacité physique ou mentale,...." donc la taille est mentionnée, mais pas le poids ? (pourtant la grossophobie existe, mais la taillophobie ? :-) )

S'il fallait une (nouvelle) preuve que personne ne lisait les contrats en ligne avant de les accepter, ici on peut voir que même le rédacteur du dit contrat ne l'a pas relu (ce qui pose alors la question de sa validité juridique au passage): legaldoc.dl.playstation.net/ps (affiché sur une PS4) a: "(This translation is really weird and is not consistent with the English text. [//] I propose another translation, you can use it or not, as you want:" etc. ROTFL

" This should seriously discourage Ethos from doing this, because it would take 10 years for the new high rate to even take effect for existing registrants, and new registrations would likely fall off right away. So while there may not be an explicit prohibition on larger price increases, there is a strong commercial disincentive. '" Je serai membre de l'Intenret Society je demanderai révocation de son bureau... 4/4

Afficher le fil de discussion

Mais rassurez braves gens car le pire(joke inside?) ne peut pas arriver, c'est bien écrit, même si ca arrive ce n'est pas commerciallement intéressant, bien sûr.... "Even in the worst case, if Ethos considers dramatically increasing prices (which, to be clear, we do not expect them to do!), the Registry Agreement for .org requires a 6-month notice period during which domain owners can lock in a 10-year registration at pre-increase rates. ... " 3/x

Afficher le fil de discussion

et la fin en beauté: "et "If they impose the maximum 10% price increase plan for ten years, the price will be around $26 per year — still quite affordable. ". Le monsieur est d'accord aussi pour augmenter tous les prix de ce quíl paye dans la vie courante de 10% sans aucune justification de valeur ou de service supplémentaire, tout en gardant son salaire constant ? 2/x

Afficher le fil de discussion

Toujours aucune justification sur l'inflation à 10% dans circleid.com/posts/20191127_wh: "Make .org domain names "accessible and reasonably priced for all", including limiting price increases to no more than 10% per year" et "Ethos has said that their plan is to "live within the spirit of historic practice," that is, to manage prices roughly as PIR would have under the stewardship of the Internet Society. " (tout est dans le roughly) 1/x

Afficher le fil de discussion

Après ca fait longtemps que c'est un gimmick d'avoir un groupe d'utilisateurs siégeant vaguement au sein de la structure du gestionnaire, et ayant vaguement un pouvoir. Souvent une illusion. L'icann dans sa période adolescente, n'ayant peur de rien et rien à perdre à l'époque avait tenté des élections sur le principe "1 possesseur de noms de domaine = 1 voix", mais ca a été un fiasco car les gens élus n'étaient vraiment pas dans la même vision que les autres intérêts... 2/2

Si on en revient aux définitions initiales, un TLD et par transitivité son gestionnaire est là pour servir une communauté, donc en particulier formée par les possesseurs de noms dans ce TLD. Je ne pense pas que cela exclut nécessairement que le gestionnaire soit sans profit, mais à tout du moins ca devrait impliquer une forte participation de la "communauté" dans toutes les décisions maheures. On peut considérer que revendre le TLD en fasse partie 1/x

Et dans la lignée, circleid.com/posts/20191125_sh est vraiment un superbe exemple de "corporate speak" de plus haut vol... J'apprends aussi l'existence du titre "Chief Purpose Officer", j'ai failli tomber de ma chaise de rire... Je retiendrai donc "We will use this opportunity to demonstrate fully Ethos' values" qu'on mettra en correspondance avec ce qui se passera dans les mois à venir...

Afficher le fil de discussion

Tel que présenté par le CEO de l'Internet Society qui vient de revendre le .ORG, sur keypointsabout.org/blog/a-mess, c'est tout à fait normal d'attendre 10% d'augmentation des prix chaque année pour un nom de domaine en .ORG. Pourquoi ? Qu'est-ce donc qui coûte plus cher chaque année alors que le volume augmente ? Mystère, mais c'est la joie du monopole que de pouvoir découpler complètement prix et valeur. Le "marché" devrait plutôt réagir en fuyant le TLD, ca serait le seul signal valable...

Afficher plus
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !