Olivier a partagé

Monde de fous.

On en est réduit à se réjouir que les librairies soient classées en “commerce essentiel”.

Les influenceurs ont enterré les poètes.

Les managers ont tué les peuples.

Les imposteurs inventent la vérité.

L’imaginaire est confiné.

La liberté, un consommable.

J'avoue ne pas être encore totalement convaincu mais il me reste encore une bonne moitié à lire...

Afficher le fil de discussion

Une lecture captivante en anglais sur la philosophie de la conscience, "Why materialism is baloney" par Bernardo Kastrup. C'est difficile à résumer mais en (très) gros, l'auteur défend l'hypothèse idéaliste qui considère que la réalité est constituée d'une "conscience universelle" qui "prime" sur le monde matériel. Ça peut paraître loufoque à première vue, mais le raisonnement qu'il fait est très bien articulé. Un essai très stimulant et jamais pompeux ou ennuyeux.

Olivier a partagé

🔴 "On a un couvre-feu à 18h et un confinement le week-end ! Vous appelez ça comment, vous ? Ben, c'est un confinement.

Et les amendes à 18H, c'est pour notre santé? Non, c'est de la maltraitance institutionnelle.

Tout le monde en a ras le bol."

Obligé de demander au technicien en retraite comment résoudre mon problème d'ordi. Absurde.

Université Technique de Berlin dans la première puissance économique européenne: notre technicien informatique est parti en retraite et son poste a été supprimé. Donc on est censés réparer nos ordis nous même. Sachant qu'on est fortement encouragés à faire home office à cause de la pandémie. C'est beau.

Olivier a partagé

La vie est tellement cool quand les enfants dorment...

Donc, telephone KO, ordinateur de bureau KO, et coincé en Pologne. Ça commence à devenir intéressant...

Si vous avez des techniques pour combattre l'anxiété du matin je suis preneur.

à la bourre. Ma passion du moment étant l'univers étendu Star Wars (très original, je sais), je commence en parallèle X-Wing: Escadron Rogue et le premier tome de la trilogie l'Académie Jedi. De l'hyperespace en perspective...

Grand soleil et température agréable ce matin en Basse Silésie. J'ai l'impression de sortir d'hibernation. Ça fait du bien.

Je dois être en train de faire un mauvais rêve, je vais me réveiller. Sûrement.

Olivier a partagé

"Croyez moi.
Impatient de devenir un pur esprit,
le bouddhiste Song-Tsé a édifié un bûcher sur le mont Kin-Hoa et s'y est brulé vif.
De son vivant, Ngan-Ki a pu atteindre les îles des immortels.
Soit ! Mais quel mal se sont ils donné !
Vous obtiendrez le même résultat et allant à la cave chercher une bouteille de bon vin !"
Li Bai (643-706), duelliste, poète, grand buveur.
Quelques textes sous licence DP : chineancienne.fr/app/download/
(Li Bai est parfois nommé Li Po)

Déplier